Sangmelima : L’assassinat d’un conducteur de moto suscite la colère des populations

jeudi, 10 octobre 2019 07:45 Nicole Ricci Minyem

Et, comme une justice populaire, les jeunes de la ville sont sortis pour mener une expédition punitive et, au passage, on déplore le saccage des boutiques, le vol ainsi que la destruction de nombreux commerces

 

Que s’est –il passé ?

Assam Belinga Benjamin Junior, conducteur de moto dans la ville et, âgé de 27 ans a été retrouvé mort au village Nyazanga par les membres de sa famille.

 

Le témoignage de quelques témoins

« Ces jeunes ne sont pas statiques.  Ils étaient d’abord sur la place du marché et ont cassé tout ce qui appartient aux Bamoun. Ils sont ensuite allés au quartier Akono et maintenant, ils se sont déployés au niveau de la périphérie… ».   

« Huit Bamoun ont agressé un Boulou. Ils ont arraché sa moto, l’ont délesté de son argent. La maman du jeune homme, ayant appris la nouvelle du décès de son fils, a préféré mettre fin à ses jours… Ce qui a suscité le soulèvement dont vous avez entendu parler, c’est parce que les populations sont sorties en masse et ont lancé des casses. Ils ciblaient beaucoup plus les maisons dans lesquelles se trouvent les Bamoun, mais aussi leurs boutiques. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que les ressortissants du Noun sont soupçonnés d’assassinat. Comme on demande de laisser faire la justice, ils vont donner de l’argent devant et ils sortent… ».

 

Les personnes soupçonnées de ce double crime sont gardés par les forces de maintien de l’ordre

L’assurance a été donnée par l’autorité : « L’un des principaux suspects Mefoua Wilfried, un beau frère de la famille aurait promis d’en découdre avec la victime…Dans la foulée, un voleur de moto Amidou Djoutamboui a été interpellé en flagrant délit et est actuellement exploité dans les services compétents… ».  

Et pourtant, ces dispositions ne semblent pas pouvoir calmer l’ardeur de ceux qui demandent justice. Y’aurait –il des antécédents, comme a semblé l’affirmer l’une des personnes interrogée par ACP ? Ceux qui se sont agglutinés devant le Commissariat semblent penser qu’ils seront plus aptes à faire justice. Ils demandent que leur soit livré les suspects et, face à la  colère de plus en plus grandissante des renforts de gendarme et militaire ont été requis et, la ville est quadrillée.

A Nyazanga, Assam Belinga Benjamin Junior a immédiatement été inhumé à cause de l’état de putréfaction avancé de son corps. Sa maman quant à elle aurait été conduite à la morgue.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.