Sécurité : Des centaines de munitions en provenance de Yaoundé ont été interceptées

mardi, 10 septembre 2019 12:50 Danielle Ngono Efondo

Une cargaison de munitions soigneusement dissimulée dans la soute à bagages d'un bus en provenance de Yaoundé, à destination de Douala auraient été saisies par un contrôle mixte de la gendarmerie, la police et la douane camerounaise.

 

Selon certaines sources, les faits se sont déroulés dans la nuit du 02 au 03 septembre 2019, au poste de Nomayos, banlieue de Yaoundé, sur l’axe lourd Douala-Yaoundé. C’est dans le cadre d’un contrôle mixte donc la gendarmerie, la police et la douane camerounaise, que  9 cartons de 25 munitions chacun conditionnés dans 02 colis, ont été interceptés par les éléments de contrôle de ces trois institutions, déployés sur la Nationale n°3.

Le colis en provenance de Yaoundé était expédié à destination de Douala, au profit du nommé Aboubakar Aminou. « Ce qui a attiré l’attention des agents, c’est le comportement du chauffeur qui a refusé de se soumettre à un contrôle mixte d’identité des passagers par la gendarmerie et la police nationale, puis à une fouille de soute par les éléments des Douanes camerounaises », renseigne une source proche de l’opération.

C’est donc après une fouille organisé que les munitions ont été découvertes. « Après une fouille systématique, nos agents sont tombés sur deux colis suspects et après l’ouverture desdits colis, il s’est avéré que c’était des munitions », révèle un agent des Douanes camerounaises.

Le chauffeur, qui est un employé de l’agence Général voyage et les munitions saisies ont été mis à la disposition des forces de l’ordre compétentes. A-t-on appris des mêmes sources. « Pour l’heure, les auditions se poursuivent à la gendarmerie pour déterminer les auteurs de la transaction. Pour le moment, les seuls indices en notre possession, sont les deux noms des expéditeurs et destinataires avec leurs numéros de téléphones tels qu’inscrits sur les colis », d’après un gendarme.

Notons ici que, La saisie des munitions de Nomayos succède à celle de Tiko, effectuée fin août 2019 au Port de Tiko, dans le département du Sud-ouest. En effet, la cargaison provenait du Nigeria voisin à destination de Bamenda. 1500 munitions de chasse étaient alors dissimulées dans des cartons des produits alimentaires.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:13
Cameroun : 15 entreprises forestières suspendues pour exploitation illégale

Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, dans un communiqué rendu public, a suspendu…


Innocent D H Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:07
Cemac : La Beac confirme le ravitaillement en pièces de monnaie au cours de ce mois de novembre 2019

Le 08 novembre dernier, l’assurance a été donnée à Yaoundé par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des…


Santé

Danielle Ngono Efondo Publié le vendredi, 15 novembre 2019 09:15
Journée mondiale du diabète : SOS Médecins Cameroun invite le grand public à une conférence sur la maladie le 18 novembre

Hier jeudi 14 novembre, comme chaque année, a été célébré la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale…


Marie MGUE Publié le jeudi, 14 novembre 2019 10:55
Santé : Le suicide serait la deuxième cause de décès chez les jeunes

Selon l’Unicef, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes de 15-19 ans dans le monde. Un…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.