Faits Divers : Ils bagarrent pour un billet de 10 mille FCFA

lundi, 02 décembre 2019 08:30 Stéphane NZESSEU

La scène se déroule dans la ville de Douala. Précisément au quartier Ndogpassi 1. A l’origine, un billet de 10 mille francs cfa ramassé par, un passant.

 

C’est un matin ordinaire dans la ville de Douala ce mardi. Les habitants de la capitale économique vaquent régulièrement à leurs activités. Du côté de Ndogpassi 1, un quartier situé à l’entrée nord de la ville, les motos taximen animent par leurs klaxons et leur agitation la journée qui est déjà bien entamée.

C’est dans la suite de cette journée comme les autres qu’un piéton sur son trajet croise un billet de 10 mille fcfa laissé par terre au lieu non loin du Carrefour Chefferie. Il s’agit vraisemblablement d’un billet d’argent tombé de la poche ou du portefeuille d’une commerçante, ou d’une ménagère qui venait faire ses achats dans le coin. Et comme cela est d’habitude chez nous quand on tombe sur une telle manne, il faut user de ruse pour ramasser les sous avec la plus grande discrétion. Histoire de ne pas éveiller les soupçons et attirer les regards des personnes environnantes. Il faut au maximum éviter les convoitises.

Malheureusement pour le jeune homme, en se courbant pour récupérer ledit billet, deux motos taximen vont le voir faire. Tout naturellement, ils vont l’interpeller pour lui demander leur part : « le droit de l’œil ». Il s’agit d’un privilège accordé d’office à quiconque vous voit ramasser de l’argent ou entrer en possession  d’une somme imméritée. 

Alors, du fait du droit de l’œil, les deux motos taximen demandent leur part du butin. Le jeune homme se propose de leur donner à chacun 1500 fcfa. Une somme que les deux motos taximen vont juger insignifiant. Ils ne comprennent pas de quel droit le jeune qui a juste ramasser fortuitement un billet d’argent choisi de partir avec 7000 fcfa et leur remet en tout 3000 fcfa. De l’autre côté, le jeune homme ne sait pas pourquoi il devrait en donner plus.

Il va s’en suivre une bagarre entre ces deux conducteurs de moto et le jeune homme. Les motos taximen vont vouloir en découdre avec le jeune homme qu’ils jugent avare. Dans la rixe qui va suivre, le jeune homme sera violemment battu par ses agresseurs. Il n’aura la vie sauve qu’avec l’aide des passants et des badauds qui observaient la scène. Ils vont arracher le jeune garçon des mains de ces conducteurs de motos. Il sera conduit de toute urgence à l’hôpital de district de Logbaba  où il sera admis pour des soins intensifs. Drôle d’affaire !

Lire aussi : Un taximan échappe à la mort à Tongolo (Yaoundé)

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.