Crime crapuleux : Un employé de Santa Lucia froidement assassiné (Douala)

mardi, 03 décembre 2019 07:59 Nicole Ricci Minyem

Deux individus, roulant à bord d’une moto, l’ont pris en chasse alors qu’il venait à peine de sortir de la banque, portant à bout de bras, un sac qui apparemment contenait de l’argent.

 

Une poursuite qui était d’autant plus facile pour ses meurtriers parce qu’il était lui-même passager d’un engin à deux roues. Selon les témoignages relatés par plusieurs sources, l’homme a reçu une balle alors que son chauffeur et lui venaient à peine de dépasser la Sgbc de Bonanjo.

Alors qu’il était couché sur l’asphalte, baignant dans son sang, les bandits ont arraché son sac et, pour annihiler toute idée de poursuite, ils ont tiré de nombreux autres coups de feu en l’air avant de fondre dans la nature.  

Conduit à la garnison militaire de Douala, le caissier est décédé quelques minutes après son admission et une enquête a été ouverte pour en savoir plus par rapport à cette autre agression qui ressemble à celle qu’on voit dans les films policiers.

Douala – Fare west ?  

C’est ainsi que certains appréhendent la capitale économique du Cameroun. Il se passe rarement un jour, une semaine sans qu’on entende parler d’une histoire de meurtre, d’assassinat, d’agression et autres. Pour ironiser, les habitants de cette ville, ont pour habitude de dire « La vie appartient à ceux qui se lèvent tôt mais à Douala, si tu te lèves tôt et que tes arrières ne sont pas assurés, alors, tu n’es pas certain de revoir ton domicile pendant que tu es en pleine possession de tous tes moyens psychique, psychologie, intellectuelle et physique… ».     

Insécurité à la veille des fêtes de fin d’année

Douala n’est pas la seule ville dans laquelle on décrie la présence de l’insécurité. Certains considèrent comme métier à plein temps, le fait d’agresser, arnaquer, violer, assassiner leurs concitoyens.

C’est certainement la raison pour laquelle les gouverneurs des régions, réunis à Yaoundé dans le cadre de leur deuxième rencontre semestrielle, se sont appesantis sur la problématique de la sécurité des personnes et des biens, en cette période de l’année. Période au cours de laquelle, les agressions et autres cas de violation sont accrues, puisque au sein des familles, associations et autres, c’est le moment de la cassation. Partout, les dispositions sont prises, des sacrifices sont consentis tout au long de l’année afin que les fêtes se déroulent dans de bonnes conditions.  

Certes, nul ne connait les conditions de son départ de la terre mais, la vigilance doit être accrue en tout temps et, les dispositions doivent être prises à tous les niveaux, afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens, en cette période de fêtes de fin d’année.

Sincères condoléances à la famille de ce caissier.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.