Fête de l'unité : la Base aérienne 301 de Garoua se donne pour défi, une participation parfaite au défilé du 20 mai

vendredi, 17 mai 2019 10:57 Innocent D H

Les préparatifs au même titre que les répétitions gagnent en intensité que ce soit pour le défilé militaire pédestre que pour celui aérien.

 

Sur la plateforme aéroportuaire de la base aérienne 301 de Garoua, les vrombissements des aéronefs sont montés d'un cran. La scène rentre en droite ligne des préparatifs de la parade du 20 mai. Les avions prennent et reprennent incessamment les voies aériennes pour un vol qui se veut en patrouille. A la manœuvre, le commandant des troupes, le colonel Barthélemy Marie Tsila qui veille au grain. Pour lui : "il y aura le chaud aérien, nous allons montrer aux gens les capacités de ces avions", dit-il.

 

Pour les répétitions du défilé pédestre, au sol des pas cadencés et vigoureux s'enchaînent au rythme de la fanfare. Et le Commandant Barthélemy Marie Tsila ne manque pas régulièrement d'inviter les troupes au respect strict des alignements et des distances à maintenir entre les carrés et surtout des gestes utiles. " Le chef de l'Etat a mis tous les moyens à notre disposition. Nous allons partir à Yaoundé pour le défilé. Donc, c'est un honneur pour nous", précise le commandant de la Base aérienne 301 de Garoua.

 

A divers niveaux des préparatifs, les petits plats sont entrain d'être mis dans les grands pour que la Base aérienne de Garoua fasse étalage de son savoir-faire le jour de la fête de l'unité pour une démonstration grandeur nature de sa volonté de promouvoir la relation Armée-Nation.

 

Innocent D H

Leave a comment