Douala : Reprise des travaux de construction de la Cité des Cinquantenaires

mardi, 11 juin 2019 14:34 Otric N.

Des difficultés financières rencontrées par la Communauté urbaine de Douala en ont perturbé le déroulement.

 

Lors de la visite de divers chantiers, Maison de la culture Sawa, Cité des Cinquantenaires et crématorium du Bois des singes, le jeudi 6 juin 2019, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD), Dr Fritz Ntonè Ntonè, a expliqué que l’institution traverse une situation financière difficile. Ce qui se traduit par un ralentissement des travaux de la Cité des Cinquantenaires et du crématorium.

 

Néanmoins, a-t-il indiqué, ces difficultés pourraient passer d’ici peu, et les chantiers en cours pourront connaître une accélération, avant l’arrivée des grandes pluies.

 

Le projet de la « Cité des Cinquantenaires » à Douala a pour site l’ancienne « Cité des Douanes » face à la Polyclinique SOPPO PRISO à Bonapriso, il se développe sur une assiette foncière de 20 161 m². C’est une opération immobilière initiée par la Communauté Urbaine de Douala (CUD), qui en est le Maître d’ouvrage.

 

Il y sera construit neuf bâtiments, notamment des R+ devant abriter 900 appartements, 6000 m2 de centre commercial, 5000 m2 d’espaces verts, des parkings et autres lieux de loisirs, etc. La fin des travaux est prévue pour décembre 2018.

 

La CUD a confié la maîtrise d’ouvrage déléguée à sa filiale la SAD (Société d’Aménagement de Douala). L’Architecte et Maitre d’Œuvre du projet est le Cabinet BISSEK, qui a conçu un ensemble dont les composants sont des immeubles de logements grands standing, de bureaux, de commerces, le tout agrémenté d’espaces de loisirs (piscines, espaces de jeux), de promenade (espaces verts) de circulations (piétons et voitures), de parkings aériens et souterrains.

 

Concrètement, la phase 1 va comporter six bâtiments pour 400 appartements, de types T1, T2 T3, etc. Les deux premiers bâtiments, Twins 1 et 2, sont déjà sortis de terre pour ce qui est de l’ossature. Lors d’une séance de travail, Fritz Ntonè Ntonè s’est voulu rassurant au sujet du processus de commercialisation des logements – on en est à environ 40% – et sur la poursuite normale des travaux. Le délégué a d’ailleurs précisé que les travaux avaient repris pour ne plus s’arrêter, sauf cas d’intempérie.

 

Quant au crématorium du Bois des singes (espace d’attente, de veillée funèbre ou de célébration eucharistique), le taux d’exécution avoisine les 50%, pour une consommation des délais de 200%, après une interruption de sept mois. Au vu de ce qui a été réalisé jusquelà, il ne reste que la couverture et l’aménagement de ce cadre pour qu’il soit plus accueillant.

 

Pour ce qui est de la Maison de la culture Sawa, le délégué du gouvernement a appelé à l’implication de tous les habitants de la ville. Il a sollicité la contribution, si minime soit-elle, de tous les « Doualais » pour le parachèvement des travaux qui se poursuivent. Fritz Ntonè Ntonè a aussi profité de cette occasion pour annoncer les prochaines journées portes ouvertes pour une autre levée des fonds.

 

Otric N.

 

Leave a comment