Covid-19 et prix de la tomate dans les marchés : La fermeture des frontières cause d’énormes manques à gagner aux producteurs

samedi, 04 juillet 2020 11:00 Nicole Ricci Minyem

Ils sont nombreux, à avoir investi dans la production à grande échelle, avec des emprunts au niveau des banques espérant les coûts engrangés

Malheureusement, à cause de la crise sanitaire qui sévit, ils n’ont plus moyen de rembourser les dettes et certains ont opté pour le suicide… ».

Les explications fournies par Joseph Kanan, membre de l'Association des marchands de tomates

« Je suis de l’Ouest Cameroun, plus précisément de Dschang. Avant, nous on recevait cinquante (50) voitures avec des cageots de tomates dans la ville de Yaoundé. Aujourd’hui, on se trouve dans les cent cinquante, (150)  cent quatre vingt (180) puisque que il n’ya plus de déplacement vers les autres sites de commercialisation…Avec cette sur abondance, on ne peut pas vendre, si on ne casse pas les prix et on risque de tout perdre…

Jusque là, nous perdons beaucoup et parfois, nous sommes obligés de jeter. Les prix varient entre mille (1000) frs et deux mille (2000) frs. Quand les frontières étaient encore ouvertes, le cageot de tomate quatre mille (4000) ou quatre mille cinq cent (4500). Le Nigéria par exemple achetait un seul cageot à dix mille (10000) frs et c’était l’un des principaux acheteurs. Nous sommes une grande association et les membres viennent principalement du Nord, de l’Ouest, l’Est mais, il faut dire que les producteurs de tomate sont sur l’ensemble du territoire national ».

Les ménagères se réjouissent

Dans la capitale politique Camerounaise, les cageots de tomate jonchent pullulent. Les commerçants, proposent leurs produits à petit prix. C’est par exemple le cas au niveau des marchés du Mfoundi – 8ème – Mokolo – Mvog Ada…Même les détaillants ont été obligés de  se plier car ils craignent de voir les fruits se détériorer entre leurs mains.

Annie Claire – Ménagère: « Vous savez, avant le coronavirus, l’on achetait cinq fruits à deux cent, voire trois cent francs. Il n’était pas évident de faire une programmation mensuelle et j’ai été obligée de revenir de nombreuses fois, juste pour en acheter…Je viens de prendre cinq cageots au prix de mille francs chacun…J’ai appris quelques techniques de conservations et je suis partie pour avoir la tomate, pendant deux ou trois mois. Je ne peux que me réjouir… ».

Dorine – cliente : « Lorsque j’ai appris que le prix de la tomate a baissé, je ne pouvais le croire et je suis venue voir moi-même. J’ai acheté la tomate de deux mille et je sais que jusqu’à la fin du mois, je ne vais plus en acheter. Dès que j’aurais encore un peu d’argent, je vais ajouter et conserver… ».

Damien – Restaurateur : « Je ne peux que me réjouir parce que vous savez comment les clients sont exigeants. Maintenant au moins, je sais qu’ils ne vont plus trop se plaindre de la quantité de sauce que je mets dans leur plat et, j’espère, je sais que chacun pourra manger à sa faim avec beaucoup plus d’appétit. Et, moi aussi, je ne vais plus trop perdre… ».   

 

  

Nicole Ricci Minyem    

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 21 septembre 2020 13:47
Offre en énergie électrique : Le Cameroun annonce la résorption du déficit pour février 2022 dans la région de l’Est

C’est la principale information à retenir de la visite effectuée le 18 septembre dernier par le ministre camerounais de l’Eau…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.