CNPS : La pension mensuelle la plus élevée au Cameroun est passée de 154.000 F en 2008 à 409.100 F en 2019

jeudi, 20 juin 2019 07:26 Danielle Ngono Efondo

L’organe public en charge des prestations sociales au Cameroun indique que cette revalorisation a été initiée par le président de la République par un décret en 2016. 

 

En signant le 15 février 2016, le décret n°2016/072 et son annexe fixant les taux des cotisations sociales et les plafonds des rémunérations applicables dans les branches des prestations familiales, d’assurance-pensions de vieillesse, d’invalidité et de décès, des accidents de travail et des maladies professionnelles gérés par la CNPS, le chef de l’Etat a donné au système de sécurité sociale camerounais, le nouveau souffle dont il avait grand besoin. La pension mensuelle la plus élevée payée par la CNPS est donc passée de 154 000 francs CFA en 2008 à 409 100 francs CFA en 2019. Une information fournie par la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS)

 

Cette revalorisation est la conséquence du décret présidentiel du 15 février 2016 autorisant le relèvement du taux des cotisations sociales au Cameroun de 7 à 8,4 %, de même que l’augmentation du plafond des cotisations de 300 000 à 750 000 FCFA. Ce qui a induit une augmentation substantielle des pensions des retraités. Avant cette réforme, des pensions de 90 000 FCFA étaient payées pour 15 ans d’activité et 150 000 FCFA pour 30 ans d’activité. De façon générale, la moyenne des pensions pour les retraités au Cameroun était jadis de 67 000 FCFA.

 

Selon les dernières données fournies par la CNPS, 65 362 nouveaux assurés sociaux du régime obligatoire ont été enregistrées dans le pays en 2018 contre 60 196 l’année précédente, soit une hausse de 8,6 %. Au plan statistique, 67,57 % de ces nouveaux immatriculés sont des hommes, et 73,41 % ont moins de 35 ans. Dans l’ensemble, l’on dénombre 780 745 travailleurs actifs dans le régime obligatoire. Les secteurs des « autres services » (32,5 %), « commerce » (12,63 %) et « agriculture » (10,36 %) sont ceux disposant de plus d’assurés sociaux. Pour ce qui est du régime volontaire mis en place depuis 2014, un total de 16 216 nouvelles immatriculations a été enregistré en 2018, dont 59 % d’hommes et 79 % âgés de moins de 35 ans. Au total 134 883 assurés sont actifs dans ce régime.

 

Ce système de sécurité sociale traduit surtout dans les faits, la volonté réaffirmée et l’engagement du président Paul Biya : « Nous avons une stratégie pour la croissance et l’emploi qui vise à moderniser notre pays et à améliorer les conditions de vie du peuple camerounais », disait le chef de l’État le 15 octobre 2015, au cours d’un conseil ministériel tenu à la suite du réaménagement du gouvernement intervenu le 02 octobre 2015. Les pensionnés de la CNPS ont de quoi remercier infiniment le chef de l’État.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment