Yaoundé : le directeur de l’hôpital Central dément la détection d’un cas de choléra

jeudi, 21 mars 2019 11:08 Liliane N.

Le Pr Pierre Joseph Fouda indique qu’après examens, « il n’y a aucun cas de choléra à l’hôpital Central de Yaoundé ».

 

L’information d’un cas de choléra détecté à l’hôpital Central de Yaoundé circule sur la toile depuis le début de la semaine en cours. Sur les réseaux sociaux, on parle de la résurgence de l’épidémie de choléra. Le Pr Pierre Joseph Fouda, le directeur de l’hôpital suscité affirme qu’il n’en est rien du tout. Il l’a fait savoir hier, 20 mars 2019. « Nous ne sommes pas informés de l’existence de cas de choléra dans notre hôpital. Nous avons enregistré un cas de diarrhée profue hier (mardi Ndlr) et aussitôt, nous avons mis en quarantaine le temps de poser le diagnostic. Et à l’issue de toutes les investigations faites au laboratoire, les résultats n’ont rien révélé dans le sens du choléra », déclare-t-il dans le Pr Pierre Joseph Fouda dans les colonnes du quotidien gouvernemental Cameroun tribune.

«Tout cas de diarrhée mérite un diagnostic en vue déterminer la cause. Les gens doivent intégrer dans leur esprit que toute diarrhée mérite un diagnostic en vue de déterminer la cause. Les gens doivent intégrer dans leur esprit que toute diarrhée profuse n’est pas synonyme de choléra. Ceci tant qu’il n’y a pas de preuve du vibrion cholérique dans les selles. Nous avons éliminé cette hypothèse à l’issue de l’examen effectué», poursuit le Directeur de l’hôpital Central de Yaoundé.  

A l’hôpital de district de Biyem-Assi et à l’hôpital Jamot de Yaoundé, c’est la même chose. Dans ces deux formations sanitaires, il est dit qu’il n’y a aucun cas de choléra enregistré. Le Dr Georges Alain Etoundi Mballa, Directeur de Lutte contre la maladie, les épidémies au Ministère de la Santé publique affirme que toute l’étendue du territoire est surveillée. Il rappelle que c’est en mai 2018 qu’une épidémie de choléra a débuté dans les régions du Nord  et de l’Extrême-Nord. D'après lui, de rares cas ont été par la suite observés dans la région du Centre. Et il y a eu des suspicions au Littoral.

« Mais depuis pratiquement décembre, nous n’avons plus enregistré des cas dans le Nord et l’Extrême-Nord. Il y a une semaine quatre cas suspects ont été confirmés dans le district de santé de Pitoa. En résumé, il faut savoir que la zone du Nord et de l’Extrême-Nord qui est frontalière avec le Nigéria sera toujours à risque. Parce que certains Etats du Nigéria sont en épidémie de choléra depuis un certain temps », explique-t-il.

Liliane N.  

  

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.