Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2019 : Vertus du lait maternel

jeudi, 01 août 2019 08:37 Danielle Ngono Efondo

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel est organisée chaque année du 01er au 07 août. Confrontée à de nombreuses difficultés de nos jours, cette semaine est marquée par de nombreuses activités visant à promouvoir et sensibiliser les parents sur l'importance et les vertus de cet aliment naturel pour les nourrissons. 

 

La semaine dédiée à l'allaitement maternel commémore la Déclaration « Innocenti » sur la protection, l'encouragement et le soutien de l'allaitement maternel, signée par l’OMS et l’UNICEF en août 1990. Le lait maternel apporte des substances nutritionnelles pour les bébés, et qui les protègent de maladies. Ce sont des éléments indispensables pour la croissance et le développement rapide du cerveau et du système nerveux central du nourrisson. L'allaitement favorise également l'attachement mère-enfant, élément fondamental de l'élaboration de la personnalité comme des capacités d'apprentissage de l'enfant.

 

Le lait maternel est un élément essentiel pour la sécurité alimentaire de tous les bébés dans le monde et c'est l'une des ressources naturelles et renouvelables les plus précieuses de la planète. Toutes les mères ont du lait, et c'est le seul aliment disponible pour les pauvres comme pour les riches.

 

L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif dans l’heure qui suit la naissance et de la maintenir pendant les six premiers mois. Il convient d’introduire des éléments nutritifs de complément tout en poursuivant l’allaitement jusqu’à l’âge de deux ans, voire au-delà.

 

Cette année, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) collabore avec l'UNICEF et les partenaires pour promouvoir l'importance des politiques favorables à la famille afin de permettre l'allaitement maternel et d'aider les parents à prendre soin de leurs enfants et à créer des liens avec eux dès le plus jeune âge. Il s'agit notamment d'instaurer un congé de maternité rémunéré d'une durée minimale de 18 semaines et un congé de paternité rémunéré pour encourager la responsabilité partagée pour ce qui est des soins aux enfants sur un pied d'égalité.

 

Les mères doivent également avoir accès à un lieu de travail adapté aux parents pour protéger et soutenir leur capacité de continuer à allaiter à leur retour au travail en leur accordant des pauses pour allaiter, un espace sûr, privé et où les normes d’hygiène sont respectées pour tirer et conserver le lait ainsi qu’un accès à des garderies d’un coût abordable. « L’allaitement maternel donne aux enfants le meilleur départ possible dans la vie », explique le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Nous devons d’urgence renforcer le soutien apporté aux mères – que ce soit de la part des membres de leur famille, du personnel de santé, des employeurs ou des pouvoirs publics – pour qu’elles puissent donner à leurs enfants le départ dans la vie qu’ils méritent. » Ajoute-t-il.

 

L'augmentation de l'allaitement maternel à un taux quasi universel permettrait de sauver plus de 800 000 vies chaque année, dont la majorité seraient des enfants âgés de moins de 6 mois. L'allaitement maternel diminue le risque pour les mères de développer le cancer du sein, le cancer des ovaires, le diabète de type 2 et une cardiopathie. Elle favorise aussi l’espacement des grossesses. L’OMS estime qu'une augmentation de l'allaitement maternel permettrait chaque année d'éviter 20 000 décès maternels dus au cancer du sein.

 

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment