02/12
Besoins énergétiques des entreprises : Accord trouvé entre le Gicam et Eneo pour la couverture…
02/12
Sécurisation des actes d'état civil : Le Bunec lance la phase de numérisation et d'indexation…
02/12
Flambée des coûts des intrants : La Sosucam assure que le sucre sera disponible
02/12
Nord Cameroun : Cimencam en passe d’obtenir un permis pour l’exploitation du marbre
02/12
Lutte contre le Sida/Chantal Biya: «la marche vers l’éradication du Sida est encore longue»
02/12
Séquestration de Maurice Kamto à Douala: Albert Dzongang parle de ce qu'il a vécu
02/12
Récompense: l’écrivaine Djaïli Amadou Amal sacrée Femme d’influence culturelle 2021
01/12
MRC: Maurice Kamto séquestré à Douala, selon son parti politique
01/12
Election à la Fecafoot: la candidature de Maboang Kessack réhabilitée et Samuel Eto’o débouté
30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : La Caf dévoile le prix des billets d’accès au…
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Santé
  • Santé: Le laboratoire de Paludologie se dote d’une Unité de recherche

Santé: Le laboratoire de Paludologie se dote d’une Unité de recherche

mardi, 26 octobre 2021 20:08 Nicole Ricci Minyem

Ladite Unité, dédiée à la lutte contre le Paludisme, a été inaugurée ce Mardi au Centre pasteur de Yaoundé par l’ambassadeur de France au Cameroun et le Ministre de la Santé Publique. 

 

Le laboratoire de paludologie, d’insectarium est composé de quatre laboratoires : entomologie médicale, épidémiologique moléculaire, découverte de nouveaux médicaments et de développement de nouvelles techniques d’analyses.

 

Il est important de relever que: 

 

“11 millions de cas de paludisme ont été enregistrés au Cameroun en 2020 et plus de 11 mille décès dont 60% d’enfants”. Des statistiques rappelées en introduction de son propos, par le Directeur Général du Centre Pasteur du Cameroun, le Docteur Mirdad Kazanji. 

 

Ceux - ci prouvent une fois de plus que « le palu » est un problème majeur de santé publique, d’autant que l’Organisation Mondiale de la Santé classe le Cameroun parmi les 11 pays dans le monde, qui paie le plus lourd tribut de cette maladie. 

 

Aussi, souligne Mirdad Kazanji, le laboratoire de paludologie et d’insectarium construit au Centre Pasteur de Yaoundé, à hauteur 100 millions de FCFA, va apporter une réponse à certaines épidémies telles que la dengue, le chikungunya, etc. causées par des moustiques. 

 

Le Docteur Sandrine Nsango pour sa part va enseigner que “Ce laboratoire de paludologie est d’abord une plateforme d’entomologie, c’est-à-dire destinée à l’étude des insectes ayant un impact sur la santé humaine. 

 

Dans cet espace de recherche, les travaux vont s’étendre sur l’identification des moustiques et leur évolution dans le temps, l’étude de leur environnement, entre autres. 

 

Les travaux en cours portent sur la transmission du plasmodium vivax (auparavant rare au Cameroun), les nouveaux vaccins et les méthodes de lutte (moustiquaires, insecticides…) utilisées jusqu’ici.

 

Le Dr. Jean Marc Hougard, représentant de l’Institut de Recherche pour le Développement en Afrique centrale, tout en révélant que l’idée de projet a émergé lors des Journées internationales de l’IRD, va mentionner que “Cette réalisation consacre la place privilégiée qu’occupe le Cameroun dans l’IRD…”.

 

Pour preuve, poursuit-il, l'IRD, “c’est 10% de la production scientifique du Cameroun. Ce qui hisse notre pays au 3eme rang des nations qui publient le plus avec ce centre de recherche”. 

 

Pour Christophe Guilhou - ambassadeur de France au Cameroun, “cette nouvelle infrastructure renforce les liens historiques et étroits datant de 1970 entre le Cameroun et la France. Son avènement donne d’espérer des avancées significatives dans un domaine où les attentes sont grandes”.

 

Prenant la parole à son tour et pour clôturer la phase des allocutions, le Dr. Manaouda Malachie va dire “Sa satisfaction pour ce projet qui donne la possibilité de développer des solutions endogènes et annihiler le tueur silencieux qu’est le paludisme. 

 

Le paludisme, dont les vecteurs sont les moustiques, développe depuis quelques années, des résistances face aux différentes formes de lutte”. 

 

Il déclare en outre qu’à chacun de ses passages au Centre Pasteur, “l’engouement et la détermination du personnel lui donne envie de travailler toujours plus, pour le bien-être des populations...”. 

 

A la suite de la phase protocolaire, la plaque commémorative de l'espace de recherche réservé au paludisme au sein du Centre Pasteur a été dévoilée. Il a ensuite été procédé à la coupure du ruban symbolique et à la visite de l'insectarium. 

 

N.R.M

Leave a comment

Abbas Mahamat Tolli a décidé de taire les inquiétudes du public en affirmant que les informations publiées depuis quelques semaines par une…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031