Santé: Le diabète peut se guérir au Cameroun

mercredi, 14 novembre 2018 08:44 Mfoungo

Cette affirmation est de Eloi Nyoyonne, Thérapeute Holistique, qui a mis sur pied le Kit “P300”Celui ci est composé

1. D’une montre clinique

  • Actions sur le diabète

Elle accroît la sécrétion d’insuline par la pancréas, permet une meilleure absorption de cette hormone par le corps, régule la glycémie et la glycosunie, gère toutes les complications de même que les symptômes y relatives ( retinopathie, neuropathie, atteintes rénales …)

  • Actions sur l’hypertension artérielle

Assouplir la résistance vasculaire, régule l’athérosclérose, le système circulatoire et le système cardiaque, baisse la pression artérielle, prévient l’anévrisme et les troubles rénaux, traité l’ensemble de dysfonctionnements cardiovasculaires

  • Actions sur les autres maladies

Traite également plusieurs autres maladies et facteurs de risque des maladies logées dans le corps du patient.

 

2. Les bandes hypotensives

Après quelques semaines d’utilisation, elles parviennent à normaliser la tension, en même temps qu’elles combattent l’athérosclérose, les maux de tête, les vertiges, les troubles nerveux, la fatigue et régulent le système cardiaque.

 

3. Un bracelet clinique

Grâce à plus de 500 nano éléments thérapeutiques qui y sont incrustés et groupés en germanium organique, infrarouge lointain, ion négatif et champ magnétique, il contribue à améliorer ainsi qu’à stabiliser l’état de santé global du patient. Il neutralise l’ensemble des effets des substances polluantes de l’air dans l’organisme, renforce instantanément l’énergie physique, accroît la capacité de la mémoire.

 

4. Les bandes anti- diabète

Elles régulent le taux de glycémie, réduisent la fréquence urinaire, glycosurie, contribuent à restaurer les cellules pancréatiques pour une meilleure fabrication et sécrétion de l’insuline par le pancréas.

 

Journée mondiale du diabète

Elle se célébre le 14 novembre de chaque année. L’on commémore cette journée à travers la sensibilisation car, il est important de mieux faire connaître cette maladie, sa prise en charge mais, beaucoup plus les moyens de la prévenir.

Un seul et même thème a été choisi pour les éditions 2018- 2019, par la Fédération Internationale du Diabète: Le diabète concerne chaque famille.

Pandémie mondiale selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le diabète se définit comme une maladie chronique grave, qui se déclare lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline. On peut aussi être atteint quand l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit.

Selon les statistiques fournies par l’OMS, 425 millions de personnes en souffrent dans le monde et, d’ici 2040, ce chiffre peut atteindre 622 millions.

Le diabète a tué 1,6 millions de personnes en 2016, contre 1 million en 2000. Si une personne atteinte peut vivre plusieurs années sans présenter le moindre symptôme, ce “ tueur silencieux” est responsable d’un décès toutes les 6 secondes dans le monde. Soit plus que le sida, la tuberculose, la malaria…

Au Cameroun, la pandémie a connu un développement fulgurant, d’année en année. 8,5% de la population adulte en souffre aujourd’hui. Si on considère les personnes vivant avec une hypoglycémie modérée, ainsi que celles n’ayant jamais fait l’objet d’aucun diagnostic, le nombre de diabétiques dans ce pays peut largement dépassé 2 millions.

Il est donc souhaitable de prospecter afin de trouver “ l’armé” qui va venir combattre et venir à bout de ce “ tueur silencieux”. Et pourquoi pas le Kit “ P300?

 

Nicole Ricci Minyem

 

 

 

Leave a comment