03/12
Stade Olembe et ses annexes: un nouveau report pour la livraison de l'infrastructure
02/12
Besoins énergétiques des entreprises : Accord trouvé entre le Gicam et Eneo pour la couverture…
02/12
Sécurisation des actes d'état civil : Le Bunec lance la phase de numérisation et d'indexation…
02/12
Flambée des coûts des intrants : La Sosucam assure que le sucre sera disponible
02/12
Nord Cameroun : Cimencam en passe d’obtenir un permis pour l’exploitation du marbre
02/12
Lutte contre le Sida/Chantal Biya: «la marche vers l’éradication du Sida est encore longue»
02/12
Séquestration de Maurice Kamto à Douala: Albert Dzongang parle de ce qu'il a vécu
02/12
Récompense: l’écrivaine Djaïli Amadou Amal sacrée Femme d’influence culturelle 2021
01/12
MRC: Maurice Kamto séquestré à Douala, selon son parti politique
01/12
Election à la Fecafoot: la candidature de Maboang Kessack réhabilitée et Samuel Eto’o débouté
30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : La Caf dévoile le prix des billets d’accès au…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Santé
  • Santé: Comment garantir l’accès aux soins et services VIH sans paiement de frais directs?

Santé: Comment garantir l’accès aux soins et services VIH sans paiement de frais directs?

jeudi, 28 octobre 2021 15:54 Nicole Ricci Minyem

Pour répondre à cette interrogation, un manuel opérationnel de gestion de la politique d’élimination du paiement des frais directs liés aux services VIH au Cameroun a été adopté le 27 octobre 2021 au cours d’une séance de travail présidée par le ministre de la Santé Publique.

 

Harmoniser les pratiques au niveau opérationnel et faciliter le suivi de la mise en œuvre de la décision d’élimination de paiement de frais directs liés aux services VIH au Cameroun est l’objectif de la production des documents qui seront remis à tous les intervenants de la chaîne des User Fees. 

 

Il s’agit d’un manuel opérationnel de gestion de la politique d’élimination du paiement de frais directs par les personnes vivant avec le VIH/Sida. 

 

Il comporte 43 pages et présente le contexte ayant prévalu à l’adoption de l'approche actuellement mise en œuvre (coût du traitement très élevé pour les patients, retard dans l'atteinte des objectifs des trois 90), développe les aspects de suivi-évaluation, détermine les cibles au niveau central, régional en prenant en compte les différents prestataires. 

 

Ce document dont l'élaboration a connu la participation effective des acteurs du Minsanté du niveau central, les Délégués régionaux de la santé, les coordonnateurs régionaux VIH/Sida, les formations sanitaires et les partenaires, est accompagné de trois Handbook : un Handbook destiné aux Fonds Régionaux pour la promotion de la santé, un autre pour les formations sanitaires et un dernier pour les laboratoires. 

 

Ces supports permettent aux différents maillons de la chaîne de s’approprier le même langage, des pratiques uniformes et codifiées pour les mécanismes de gestion, de suivi, d’ajustement de fonds, de vérification-suivi et remboursement des factures.

 

En prononçant son discours, le Docteur Manaouda Malachie a entre autres affirmé que “ce manuel de procédures a le mérite de présenter les différents acteurs de la décision et leurs rôles…”; 

 

Le patron de la Santé Publique a ajouté que : “l’intégration de la politique d’exemption des frais directs liés à la prise en charge du VIH aux autres stratégies de financement (Chèque Santé, PBF, etc.) constitue une opportunité de progression vers la Couverture Santé Universelle”.

 

Il a été précédé par le Dr. Léonard Bonomo - Secrétariat permanent du Comité national de lutte contre le Sida qui a présenté l’état des lieux de la maladie, en indiquant que “la prévalence a considérablement diminué, comparativement aux taux très élevés, surtout dans les régions du Sud et de l'Est, qui étaient respectivement à 5,8% et 5,6% avant la mise en œuvre de cette décision,  avec près de 17 000 patients vivant avec le VIH/Sida”. A ce jour, soutient-il, “84% de personnes connaissent leur statut sérologique. 

 

Mme Bouba Joëlle Nounouce - Sous-Directeur de la Lutte contre le VIH/Sida, “les Infections sexuellement transmissibles et la Tuberculose au Minsanté va quant à elle souligner qu”’en 2020, 46% des Fosa étaient déjà enrôlées dans ce mécanisme. En 2021, les actions ont été menées pour l’enrôlement de toutes les Fosa”. 

 

Dans la feuille de route, il est désormais envisagé l'implication des Organisations à Base Communautaire (OBC) dans la mise en œuvre des User Fees”. 

 

Pour Dr. Kok - Directeur Pays de l'ONU sida, “le Cameroun est déjà cité en exemple dans la sous-région pour les résultats encourageants enregistrés depuis la mise en œuvre de ce mécanisme”.

 

Les  difficultés 

 

Celles qui ont été présentées sont entre autres : Les retards dans les remboursements des factures - L'absence d’un système de surveillance au niveau des hôpitaux de District et d'une stratégie de communication efficace - La faible implication des Districts de santé dans la politique de mise en œuvre des User Fees dans toutes les régions...Ces manquements devraient être corrigés afin de garantir un accès équitable aux soins de santé pour les PvVIH. 

 

Ce mécanisme pour lequel le manuel opérationnel de gestion présenté vient apporter un début de solution aux insuffisances de notre système de santé, à savoir sa faible couverture par un système de prépaiement et de mutualisation des fonds pour son financement.

 

Rappelons que le paquet d'offres de services arrêté permet de rembourser les frais relatifs aux consultations de routine, les CPN, les carnet et dossier médicaux, le dépistage du VIH, la charge virale entre autres.

 

N.R.M

Leave a comment

En sa qualité de coordonnateur du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration des ex-combattants dans les régions en crise,…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031