Moustiquaires imprégnées : la 3ème campagne nationale de distribution massive a débuté ce vendredi

vendredi, 15 février 2019 15:19 Nicole Ricci Minyem

C’est mercredi dernier que le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie a donné l’information, au cours d’un point de presse organisé dans la salle des conférences du département ministériel dont il a la charge.

 

Bilan des précédentes campagnes

Elles ont été organisées sur l’ensemble du territoire national en 2011 – 2016 –2016 et, au total 20.4 millions de Milda ont été données dans les ménages camerounais. Pour le compte de cette année, Manaouda Malachie a affirmé sa volonté de procéder à la distribution de plus de quatorze millions de moustiquaires imprégnées et, il a invité les acteurs nationaux affectés à cette tâche de se rassurer que les bénéficiaires vont utiliser ce don.

 

 

La campagne qui a commencé ce 15 Février porte sur trois principales phases : La première qui va couvrir les régions de l’Est, de l’Ouest et du Sud, ainsi que treize districts de santé dans la région du Littoral. Celle-ci a commencé par des opérations de dénombrements des ménages et, elle s’achève le 24 Février 2019. C’est pendant la période allant du 27 au 31 Mars que la distribution sera effective dans les maisons ciblées.

 

 

La deuxième phase quant à elle concerne les régions de l’Adamaoua, de l’Extrême Nord et du Nord. Elle est programmée pour le moi de Mai 2019  et, la troisième et dernière phase va prendre en compte les régions du Centre, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest ainsi que onze autres districts de santé du Littoral. Cette phase est prévue pour septembre prochain.

 

 

Devant les Hommes des médias, le ministre de la santé publique s’est félicité de la nette amélioration de l’utilisation des moustiquaires imprégnées au Cameroun. Le taux de possession est passé de 65,5% à 76,5%  entre 2013 et 2017. Le pourcentage d’utilisation est par ailleurs passé de 40,4% à 58,3% au cours de la même période.

 

 

Le membre du gouvernement a ensuite indiqué que la morbidité et la mortalité attribuées aux accès palustres ont beaucoup baissé : « La morbidité  liée au paludisme en consultation est passé de 30.7%  à 24.3% entre 2011 et 2017…La mortalité liée au paludisme quant à elle est passée de 18.4% à 12.8% durant le même intervalle.

 

 

Il a toutefois relevé qu’il existe une sorte de stagnation depuis 2016. Cette dernière est causée par une baisse de l’efficacité du principal moyen de lutte anti vectorielle : La moustiquaire imprégnée qui perd son efficacité après trois ans d’utilisation.

 

 

En clôturant son propos, le ministre de la santé publique a lancé un appel  à l’endroit des populations qui sont invitées à donner des informations exactes et, à suivre les indications qui leur seront données au cours de cette troisième campagne nationale de distribution de moustiquaires imprégnées.

 

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.