La ville de Bafoussam sous la menace de l’épidémie de choléra

dimanche, 30 septembre 2018 13:46 Mfoungo

Des tas d’immondices jonchent le sol des rues de cette ville logée dans la région de l’Ouest du Cameroun.

A cause de la rareté des camions de la société d’Hygiène et de salubrité du Cameroun (Hysacam), Bafoussam croule sous le poids de ses ordures. Il est difficile de sillonner les quartiers de cette ville sans tomber sur un tas d’immondice. Par exemple au lieu-dit Brigade de gendarmerie de Baleng dans l’arrondissement de Bafoussam 2ème, trois tas d’ordures jonchent un espace de moins de 100 mètres. Et à l’entrée de ladite gendarmerie c’est un important tas d’ordures qui accueille les usagers. Du fait du trop-plein de détritus qu’on retrouve dans la ville, un carrefour de Bafoussam a été baptisé «Carrefour ordures». Henri Lontsi habitant du quartier Baleng-Bafoussam 2ème déclare «depuis deux ans nous n’avons jamais vu les camions d’Hysacam dans cette zone. A chaque saison sèche nous essayons de regrouper les ordures que nous brulons afin de libérer un peu la route. Au fur et à mesure que le temps passe, nos efforts n’influencent en rien la quantité de ces ordures. Nous sommes exposés aux maladies en cette saison de pluies».

Conscient du fait que l’épidémie de choléra peut bien frapper à la porte de la ville de Bafoussam, le Comité régional de la région de l’Ouest de lutte contre cette maladie a récemment siégé. Il a été question d’être en éveil pour pouvoir apporter une riposte efficace dans le cas où le choléra arrivait à être détecter dans cette zone du Cameroun. Dr Simo prenant part à ces assises a indiqué que la lutte contre cette épidémie est le combat de tout le monde. Cependant quand on regarde la présence des ordures dans les coins et recoins de Bafoussam, on a l’impression que la situation semble ne pas être préoccupante pour tout le monde. Au service d’hygiène et d’assainissement de la Communauté urbaine de Bafoussam, des sources non officielles expliquent que le non-ramassage d’ordures est causé par un problème de finances.

Pour la prévention de cette épidémie le Dr Simo suggère la création et la pérennisation des systèmes efficaces de collecte et de gestion des déchets dans les zones urbaines et les lieux publics. Toutefois il martèle que prévenir le choléra passe essentiellement sur le respect des mesures d’hygiène individuelle et collective.

A titre de rappel des cas de choléra ont été déclarés le 14 juillet 2018 dans la région du Nord. Et pour aider le Cameroun a fait face à l’épidémie, l’Etat d’Israël a offert au pays 10 machines de purification d’eau. La cérémonie de réception desdites machines a eu lieu le 18 septembre 2018 au Ministère de la Santé. A propos de ces machines, il faut savoir qu’elles ont une capacité de traitement de 8 litres d’eau par minute. Avec une durée de vie de 3 années, elles s’auto nettoient et ne fonctionnent pas avec l’énergie électrique. Avec l’aide de ces partenaires à l’instar de l’Unicef, le Cameroun compte acquérir encore une quarantaine.

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.