Choléra à l’Extrême-Nord : Le corps médical de l’hôpital de district de Kaélé s’inquiète

samedi, 30 novembre 2019 14:43 Liliane N.

La formation sanitaire indique ne pas détenir un équipement pouvant permettre qu’elle fasse convenablement face à la maladie.

Dix personnes souffrant de choléra ont déjà perdu la vie dans l’unique hôpital de district de Kaélé. De source digne de foi, on apprend que 37 malades ont été placés dans un secteur isolement. Ledit secteur a été spécialement conçu pour les patients atteints de cette épidémie. Tout récemment, une institutrice de l’école publique de Kani y a aussi été internée. Sa présence a porté à 38, le nombre de cas accueillis dans la formation sanitaire. La bonne nouvelle du récit est que l’institutrice semble aller mieux, selon le personnel médical de l’hôpital de district de Kaélé. Cependant le bémol est que le corps médical indique faire face à un manque criard de matériel et d’équipements nécessaires pour désinfecter l’hôpital et les quartiers atteints par la maladie. Cette situation préoccupe. Le personnel médical craint que l’épidémie fasse des ravages.

Sortis de de l’hôpital de district, notre source indique qu’à l’heure actuelle, cinq quartiers de la ville de Kaélé et 06 villages aux encablures de la ville sont affectés par la maladie. Les quartiers atteints sont : Kani, Kililimbri, Kaélé Centre, Tassa Modi, Mourgroung. Non loin de Kaélé, les villages Midjiving, Garey, Mazang, Going-Lara, Boboyo, Kassilé sont affectés par cette épidémie du choléra. Les populations de ces localités sont apeurées. A Kani, on est rendu à un état de psychose dû au fait que c’est de cette partie de la région que les fruits, les légumes et autres vivres frais proviennent. Les populations craignent que la maladie n’atteigne les fruits et qu’elle fasse des ravages dans toute la ville et le département du Mayo-Kani.

Les régions septentrionales sont celles qui au Cameroun, souffrent le plus de l’épidémie du choléra. Cette maladie y est récurrente et fait une résistance particulière.

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.