28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca

Bon à savoir : Voici cinq symptômes précurseurs de la maladie d'Alzheimer

mercredi, 04 mai 2022 08:42 ACP & linfodrome.ci

La maladie d’Alzheimer est une pathologie responsable de troubles cognitifs évolutifs.

 

Même si pour l’heure on ne dispose d'aucun traitement permettant de guérir cette affection neurodégénérative, il est possible de ralentir son développement. C’est pourquoi il est important de détecter rapidement les premiers symptômes. Voici cinq signaux qui peuvent alerter le patient et/ou son entourage sur l’arrivée de la maladie.

Les troubles de la mémoire

Ne plus se rappeler d’un rendez-vous, d’un endroit où on a posé un objet ou encore d’un numéro de téléphone, ça peut arriver à tout le monde. Mais quand ces oublis se rapportent à des événements récents, se répètent et affectent la vie quotidienne, ce n’est peut-être pas si anodin.

Les troubles du langage

Dès les premiers stades de la maladie, le patient peut également avoir du mal à s’exprimer. Il a tendance à chercher ses mots et à compenser cette difficulté en utilisant des «mots valises», comme par exemple «truc», «chose», ou «machin», mais aussi à substituer un mot par un autre, rendant ainsi ses propos incompréhensibles.

L’altération des fonctions cognitives

Selon la Fondation Recherche Alzheimer, les malades rapportent généralement des difficultés à accomplir des tâches demandant de l’attention et de la concentration, comme suivre une recette, s'occuper des démarches administratives, organiser un voyage ou un repas. Ils prennent beaucoup plus de temps qu’avant pour faire certaines choses, et sont plus facilement distraits.

L’apraxie

Il s’agit d’un trouble qui se traduit par l'incapacité d'exécuter des mouvements intentionnels et acquis. Les personnes atteintes par cette affection ne parviennent plus à effectuer certains gestes nécessitant une certaine coordination et de la dextérité, comme par exemple l'écriture, les tâches ménagères, ou encore l’utilisation des appareils électroménagers.

Les troubles émotionnels et affectifs

Des changements d’humeur peuvent également survenir. Il est possible que le sujet se montre particulièrement impatient, irritable, anxieux, se mette en colère, ou profère des insultes, et ce, sans raison apparente. De plus, il peut soudainement paraître excessivement jovial, en riant sottement et en ayant un sens de l’humour puéril.

L’indifférence (il ne se préoccupe plus de la vie de ses proches par exemple), et la perte de motivation (il reste assis durant des heures sans rien faire), sont également des signes qu’il ne faut pas négliger.

 

Leave a comment

Louis Paul Motaze a défendu le projet de loi qui vise à établir le montant définitif du budget de l'Etat pour l'exercice…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031