28/01
CAN 2021 : La présidence de la République prescrit des mesures pour remettre en activité…
28/01
Conservation de la faune : Partenaires techniques et financiers appelés à plus de collaboration avec…
28/01
“ Les Lions Indomptables: Ensemble pour la sixième étoile”
28/01
Poésie: “ Le Calumet de la paix avec les hommes en tenue
28/01
Littérature: “Bon vent Samuel Eto’o Fils”
28/01
Distinction: l’ancien entraîneur des Lions indomptables Claude Le Roy élevé au grade de chevalier de…
28/01
CAN 2021: les autorités interdisent désormais la vente des billets autour des stades
28/01
CAN 2021: la CAF délocalise trois matches de la compétition
27/01
Incident au stade d’Olembe: Joshua Osih apporte un soutien moral aux victimes
27/01
Crise avec Moscou : le président ukrainien salue des pourparlers «constructifs» à Paris
27/01
Yaoundé 5: Les premières retombées du séjour du Maire Augustin BALA aux États-Unis sont perceptibles
27/01
Drames d’Olembe et de Bastos: voici les mesures d’urgence prescrites par le gouvernement
26/01
Télécommunications : L’ART veut élargir ses compétences en dehors de son champ traditionnel
26/01
Opération Himo : Des emplois pour 6 300 jeunes dans la région de l’Extrême-Nord
26/01
Incident aux alentours du stade d’Olembé : Le groupe SABC profondément attristé
26/01
CAN 2021 : Orange Cameroun félicite les Lions indomptables après leur qualification pour les quarts…
26/01
Can 2021: Les actes patriotiques de Mani Bella salués par Bello Bouba Maïgari
26/01
Jean Michel Nintcheu: “Le 24 janvier 2022 - Journée de honte et de déshonneur.
26/01
Conflit Ukraine-Russie : « Si l’escalade continue, on risque le plus important conflit terrestre depuis…
26/01
Drame d’Olembe: Les Lions indomptables apportent un réconfort moral aux victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Santé
  • Bon à savoir
  • Santé publique: Selon l’Oms les cas de décès suite à la tuberculose sont en nette progression

Santé publique: Selon l’Oms les cas de décès suite à la tuberculose sont en nette progression

vendredi, 17 décembre 2021 07:27 Nicole Ricci Minyem

 

Une situation qui prévaut depuis l’avènement du covid - 19 et dans le rapport mondial 2021 sur la tuberculose de cet organisme, ces décès n’ont pas été aussi importants depuis un peu plus de dix ans.   

 

Ce rapport confirme nos craintes selon lesquelles la perturbation des services de santé essentiels due à la pandémie ne commence à réduire à néant des années de progrès accomplis dans la lutte contre la tuberculose”, a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. 

 

D’après son analyse, “Ces nouvelles sont très préoccupantes et doivent servir de signal d’alarme au monde face au besoin urgent d’investissements et d’innovation pour combler les lacunes en matière de diagnostic, de traitement et de soins pour les millions de personnes touchées par cette maladie ancienne qui est toutefois évitable et traitable”. 

 

Les services de lutte contre la tuberculose figurent parmi de nombreux autres services, ayant subi des perturbations du fait de la pandémie de Covid -19 en 2020, mais l’impact sur les efforts de lutte contre la tuberculose a été particulièrement grave. 

 

Par exemple, environ 1,5 million de personnes sont mortes de la tuberculose en 2020 (dont 214 000 parmi les VIH-positifs)...

 

Du fait des difficultés rencontrées dans la prestation de services essentiels de lutte contre la tuberculose et d’accès à ceux-ci, de nombreuses personnes atteintes de la maladie n’ont pas été diagnostiquées en 2020. 

 

Le nombre de personnes nouvellement diagnostiquées et les cas notifiés aux gouvernements nationaux ont connu une baisse, passant de 7,1 millions en 2019 à 5,8 millions en 2020. 

 

Selon les estimations de l’OMS, environ 4,1 millions de personnes souffrent actuellement de tuberculose mais n’ont pas été diagnostiquées ou n’ont pas été officiellement notifiées aux autorités nationales. Ce chiffre est en hausse par rapport aux 2,9 millions de cas signalés en 2019. 

 

Les pays qui ont le plus contribué à la réduction mondiale des notifications de cas de tuberculose entre 2019 et 2020 sont l’Inde (41 %), l’Indonésie (14 %), les Philippines (12 %) et la Chine (8 %). Ces pays et 12 autres ont représenté 93 % de la baisse mondiale totale des notifications. 

 

On a également constaté une réduction de la fourniture de traitement de prévention contre la tuberculose. Quelque 2,8 millions de personnes y ont eu accès en 2020, soit une réduction de 21 % depuis 2019. En outre, le nombre de personnes traitées contre la tuberculose pharmacorésistante a diminué de 15 %, passant de 177 000 en 2019 à 150 000 en 2020, ce qui équivaut à seulement environ 1 personne qui en a besoin sur 3.

Les investissements mondiaux destinés à la lutte contre la tuberculose diminuent 

Le financement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, qui représentent 98 % des cas notifiés de tuberculose, reste un défi. Sur le financement total disponible en 2020, 81 % provenaient de sources nationales, les pays du groupe BRICS (Brésil, Fédération de Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) représentant 65 % du financement national total. 

Le plus grand donateur bilatéral est le Gouvernement des États-Unis d’Amérique. Le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme est le plus grand donateur international. 

Le rapport note une baisse des dépenses mondiales consacrées aux services de diagnostic, de traitement et de prévention de la tuberculose, lesquelles sont passées de 5,8 milliards à 5,3 milliards de dollars des États-Unis, soit moins de la moitié de la cible mondiale de financement complet de la riposte à la tuberculose dont le montant a été fixé à 13 milliards dollars des États-Unis par an d’ici 2022. 

Parallèlement, si des progrès ont été constatés dans la mise au point de nouveaux outils de diagnostic, de médicaments et de vaccins contre la tuberculose, ceux-ci sont entravés par le niveau global des investissements dans la recherche-développement, dont le montant s’élève à 0,9 milliard des États-Unis en 2019, soit un chiffre qui est loin d’atteindre la cible mondiale fixée à 2 milliards de dollars des États-Unis par an.

La réalisation des cibles mondiales de lutte contre la tuberculose n’est pas sur la bonne voie 

L’inversion des progrès accomplis signifie que la réalisation des cibles fixées en matière de lutte contre la tuberculose enregistre un retard et semble de plus en plus hors de portée, toutefois certains succès ont été constatés. À l’échelle mondiale, la réduction du nombre de décès dus à la tuberculose entre 2015 et 2020 représentait seulement 9,2 %, soit environ un quart du jalon fixé à 35 % pour 2020… 

Toutefois, la Région européenne de l’OMS a dépassé le jalon pour 2020, avec une réduction de 25 %. Cela s’explique principalement par les baisses enregistrées en Fédération de Russie, où l’incidence a diminué de 6 % par an entre 2010 et 2020. 

La Région africaine de l’OMS s’est rapprochée de ce jalon, enregistrant une baisse de 19 %, ce qui reflète des réductions impressionnantes de 4 %à 10 % par an en Afrique du Sud et dans plusieurs autres pays d’Afrique australe, après un pic de l’épidémie de VIH et de l’élargissement de la prévention et de la prise en charge de la tuberculose et du VIH. 

“Il ne nous reste plus qu’un an pour atteindre les cibles historiques de 2022 en matière de lutte contre la tuberculose auxquelles se sont engagés les chefs d’État lors de la Première Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose. Le rapport fournit des informations importantes et rappelle aux pays qu’ils doivent accélérer d’urgence leurs interventions contre la tuberculose et sauver des vies”, a déclaré la Dre Tereza Kasaeva, Directrice du Programme mondial de lutte contre la tuberculose de l’OMS. 

“Ces efforts seront cruciaux notamment dans le cadre des préparatifs de la Deuxième Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose prévue en 2023”. 

Le rapport appelle les pays à mettre en place des mesures urgentes pour rétablir l’accès aux services essentiels de lutte contre la tuberculose. 

Il appelle en outre à doubler les investissements dans la recherche et l’innovation en matière de tuberculose ainsi qu’à une action concertée dans l’ensemble du secteur de la santé et d’autres secteurs pour s’attaquer aux déterminants sociaux, environnementaux et économiques de la tuberculose et à ses conséquences. 

Le nouveau rapport présente des données sur les tendances de la maladie ainsi que la riposte à l’épidémie dans 197 pays et régions, dont 182 des 194 États Membres de l’OMS.

N.R.M

 

 

 

 

Leave a comment

Il s’agit de la continuité du processus de distribution des cartes entamé il y a quelques jours. L’opération qui se déroule dans…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31