La marche, un atout économique et sanitaire

mardi, 13 août 2019 11:51 Innocent D H

Moyen de transport le plus vieux du monde, la marche est aujourd’hui concurrencée par la moto, l’automobile et d’autres moyens de locomotion de plus en plus modernes. Elle reste tout de même le moyen le plus sûr de se déplacer.

 

La marche est avant tout un moyen de déplacement et sans doute, le mode déplacement le plus utilisé sur la planète terre. Au Cameroun comme partout ailleurs, si la plupart des personnes font recours aux véhicules personnels, moto ou transport en commun, d’autres privilégient la marche pour des raisons multiples. 

 

Les raisons en faveur de la marche 

Bon nombre de personnes privilégient la marche pour diverses raisons. Noumsyero Mouhamadou par exemple, met en avant des arguments économiques : « Je marche parce que je n’ai pas d’argent pour emprunter la moto. Je prends souvent les raccourcis pour vite arriver », laisse-t-il entendre.

Aller à pied, c’est aussi pour une parfaite harmonie avec la nature. Selon Mouhamadou Sombéto : « Je préfère marcher parce que je découvre la nature, je rencontre des anciens camarades et on donne les tracts pour lire. Je me sens à l’aise ».

 

Regard d’un expert

La marche se présente ainsi comme une solution pour résoudre de nombreux malaises et ce pour tous âges. Pour Ahmadou Toumba, professeur principal des sports et de l’éducation physique : « Que ce soit la marche sportive ou marcher tout simplement pour se déplacer, elle nous libère du stress et réduit la graisse dans notre organisme. Ceci nous évite de la surcharge pondérale et nous nous met à l’abris de plusieurs maladies comme l’AVC ».

Il est donc nécessaire, surtout pour des personnes âgées, de privilégier la marche au détriment de l’usage de leurs automobiles. D'après les propos d’Ahmadou Toumba, sportif, « il faut souvent marcher pour aller au travail, au marché, et de temps en temps, éviter les ascenseurs ».  

Bien que fatigante, la marche est incontournable dans le quotidien des populations. Faire usage de ses pieds est donc un mal nécessaire.

 

Cependant, cet exercice si salutaire pour nos santés que pour nos porte-feuilles est très rarement exécuté, surtout dans les métropoles. Diverses raisons justifient parfois cet état des choses. Tout d'abord, dans les grandes villes, les citoyens courent généralement contre la montre, avec de nombreuses activités au programme pour assurer les lendemains. Ce qui induit une deuxième raison. Il s'agit des habitudes ou des cultures développées à la croissance. 

 

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:13
Cameroun : 15 entreprises forestières suspendues pour exploitation illégale

Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, dans un communiqué rendu public, a suspendu…


Innocent D H Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:07
Cemac : La Beac confirme le ravitaillement en pièces de monnaie au cours de ce mois de novembre 2019

Le 08 novembre dernier, l’assurance a été donnée à Yaoundé par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des…


Santé

Danielle Ngono Efondo Publié le vendredi, 15 novembre 2019 09:15
Journée mondiale du diabète : SOS Médecins Cameroun invite le grand public à une conférence sur la maladie le 18 novembre

Hier jeudi 14 novembre, comme chaque année, a été célébré la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale…


Marie MGUE Publié le jeudi, 14 novembre 2019 10:55
Santé : Le suicide serait la deuxième cause de décès chez les jeunes

Selon l’Unicef, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes de 15-19 ans dans le monde. Un…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.