Vih/Sida : La gratuité de la prise en charge est effective dans les hôpitaux publics

mardi, 07 janvier 2020 07:48 Liliane N.

Ousmane Diabey, le chef de division de la coopération au Ministère de la Santé publique, indique que les examens prénataux pour les femmes enceintes sont désormais aussi gratuits dans les formations sanitaires publiques.

 

Comme le Dr Malachie Manaouda l’avait annoncé lors de la célébration de la 32e édition de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, la prise en charge des patients vivant avec le Vih est désormais gratuite dans les hôpitaux publics. Les femmes enceintes aussi bénéficient de la gratuité des examens prénataux. Ousmane Diabey, le chef de division de la coopération au Ministère de la Santé publique (Minsante) déclare qu’outre les patients et les femmes enceintes, les enfants également ne paient plus les tests de dépistage précoces, les examens de suivi bactériologie, des CD4, l’administration des anti rétro viraux (Arv).

Pour arriver à cette mesure de la gratuité de la prise en charge des patients vivant avec le Vih/Sida, on apprend que des dispositions budgétaires ont été prises par l’adoption de la loi des finances 2020. A cela, il faut ajouter la volonté des autorités d’éradiquer totalement la maladie. D’ailleurs le Dr Malachie Manaouda avait fait mention de ce souhait lors de la célébration de la 32e édition de la Journée mondiale de lutte contre le Sida. « Le gouvernement et ses partenaires ont fait des efforts, mais cela n’est pas suffisant. Nous devons nous engager davantage. Afin d’envisager d’ici 2030 une possible éradication de la pandémie. Cela nous impose de sécuriser les progrès déjà accomplis et de relever les défis qui se posent pour que le maximum de camerounais sachent quel est leur statut sérologique ; une fois que c’est fait, qu’ils soient mis sous traitement et prennent régulièrement leurs médicaments », avait-il déclaré.

Il n’y a donc pas la mesure de la gratuité des patients du Vih/Sida qui a été prise par les autorités. La question de la rupture fréquente des stocks des médicaments a aussi fait l’objet de l’attention desdites autorités. En 2020, il a été décidé qu’un dispositif de ravitaillement sera de mise pour pallier les nombreuses difficultés auxquelles les malades ont souvent fait  face dans les centres hospitaliers.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 25 février 2020 15:27
Traitement salarial des agents de l’Etat : Le Minfi recommande au Cenadi la fin des pratiques frauduleuses

Louis Paul Motaze présidait le 21 février dernier à Yaoundé, la cérémonie d’installation des responsables récemment nommés au Centre national…


Liliane N. Publié le mardi, 25 février 2020 13:55
Le gouvernement veut financer une usine locale de transformation de manioc à Akonolinga

Ce projet de construction de cette usine de transformation de manioc est en réalité portée par une jeune entrepreneure appelée…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.