Vaccination au Cameroun : De nouvelles mesures visant à vaincre les préjugés au sein de la population sont envisagées

vendredi, 20 novembre 2020 09:16 Nicole Ricci Minyem

Elles sont contenues dans trois segments, dont mention a été faite dans le communiqué final, faisant office de recommandations, à l’issue de la séance plénière spéciale consacrée à cette problématique.

 

Plan des politiques publiques

Notamment en matière de stratégie, d’adhésion et de communication

Concevoir et mettre en œuvre un plan de communication dynamique plus adapté et simplifié en direction des populations, en tenant compte de tous les instruments de communication, notamment les réseaux sociaux, en vue d’un retour à la confiance sur la vaccination ;

Renforcer la sensibilisation et la mobilisation sociale en faveur de la vaccination, en ayant recours aux mécanismes communautaires de marketing social, à l’instar des leaders d’opinion (politique, religieux, les associations, les élites, les célébrités et les radios communautaires) afin de briser les fausses idées reçues et renforcer la communication sur la communication auprès du grand public ;

Organiser des causeries éducatives au sein des associations et communautés de tout genre sur la vaccination ;

Mettre en exergue la responsabilité individuelle et collective en matière de prévention contre la maladie et les risques potentiels.

En matière d’indépendance vaccinale

Mettre en place des mécanismes internes de financement durables de la vaccination, en vue de renforcer la souveraineté nationale, en matière de vaccination et suppléer au retrait Gavi ;

Définir et mettre en œuvre le processus de production locale de vaccins de première nécessité « Made in Cameroon », pouvant couvrir l’ensemble de la sous – région.        

Renforcement des capacités

Former les Agents de santé communautaire chargés de la vaccination, pas seulement dans la technique d’administration des vaccins, mais aussi la bonne connaissance des effets positifs de chaque vaccin, à administrer pour une meilleure information des populations cibles sur le terrain ;

Introduire dans les programmes scolaires des modules sur la prévention des maladies par la vaccination (Education Civique et Sciences) ;

Privilégier et améliorer le processus de service de vaccin en routine en lieu et place de l’organisation des campagnes ;

Améliorer la disponibilité de l’offre en énergie électrique dans les formations sanitaires pour assurer un stockage de qualité des vaccins à travers la disponibilité de la chaîne de froid.

Plan législatif et réglementaire

Accélérer le processus législatif et réglementaire de mise en place de la couverture santé universelle ;

Renforcer et actualiser le cadre juridique relatif à l’encadrement scientifique et logistique de la vaccination ;

Renforcer le cadre juridique de la vaccination notamment, la Loi de 1964 sur la protection de la santé publique en définissant les vaccinations obligatoires et fixant l’exigence de présentation du carnet de vaccination à jour, comme condition pour l’inscription à l’école.

 

Nicole Ricci Minyem      

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.