Santé publique : L'utilisation des "Points Of Care" au centre d'un atelier à Bafoussam

jeudi, 31 octobre 2019 09:48 Marcel Ndi

Les responsables des structures sanitaires, leaders communautaires, religieux, traditionnelle et patron de médias, viennent de participer à un atelier de mobilisation sociale pour l'optimisation de la demande à l'utilisation des POC.

 

La salle de conférence de l'hôpital régional de Bafoussam a abrité les travaux y relatifs ce mercredi 30 octobre 2019. Placée sous la coordination du délégué régional de la Santé publique de l'Ouest, l'atelier avait pour objectif, la supervision et la mobilisation sociale afin d'accroître la demande de l'utilisation des "points Of Care" dans le district de santé de la Mifi.

Diagnostic précoce :

Le point Of Care mis en place depuis 2017 et devenu disponible dans le district de santé de la Mifi en 2018, à pour but de dépistée et de remettre les résultats de manière instantanée afin de connaître précocement le statut VIH de l'enfant.

Objectif spécifique :

Afin d'optimiser la collaboration entre les formations sanitaires et la communauté pour l'atteinte des objectifs 90-90-90 d'ici 2020 au Cameroun, le fond des nations unies pour l'enfance (UNICEF) multiplient les stratégies afin d'explorer l'implication des prestataires et les responsables OBC dans le processus de dépistage précoce des enfants exposés. Il est également question de décrire les stratégies utilisées pour emmener les enfants exposés à bénéficier des POC,et surtout de formuler les recommandations pour l'intimidation de l'utilisation des POC dans le district de santé de la Mifi. 

Résultats obtenus :

Une descente sur le terrain en 2018 aura permis à l'UNICEF de relever dans un premier temps, l'absence d'information sur la disponibilité des POC à l'hôpital régional de Bafoussam dans 3/4 formations sanitaires. Toutefois, des efforts ont été faits notamment en ce qui concerne l'implication des acteurs dans le POC, la mise sous ARV systématique et immédiate des enfants infectés. "Il existe un appareil à l'hôpital régional de Bafoussam appelé point Of Care, c'est un appareil qui permet de faire le test de dépistage du VIH chez l'enfant né de la Mère VIH+ qu'on appelle généralement les enfants exposés.C'est un outil qui nous permet d'avoir les résultats de ses enfants là dans moins de 24 h et de mettre également l'enfant sous traitement si jamais il arrivait que cet enfant soit positif". Explique madame KETCHAJI ALICE, épidémiologiste au ministère de la Santé publique, avant de lancée un appel a la communauté : "Nous voulons inviter tous les acteurs qui interviennent dans le processus de dépistage précoce, de sensibiliser des personnes sur l'importance, le dépistage, l'existence, et surtout sur la gratuité de cet appareil au niveau de l'Hôpital régional de Bafoussam".

Au sortir des travaux, plusieurs recommandations ont été formulées soient 5 au total afin de renforcer la communication sur les POC à tous les niveaux et renforcer la sensibilisation des femmes enceintes sur l'existence, l'importance et la gratuité du diagnostic précoce.

 

Marcel Ndi

 

Leave a comment

Economie

Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:13
Cameroun : 15 entreprises forestières suspendues pour exploitation illégale

Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, dans un communiqué rendu public, a suspendu…


Innocent D H Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:07
Cemac : La Beac confirme le ravitaillement en pièces de monnaie au cours de ce mois de novembre 2019

Le 08 novembre dernier, l’assurance a été donnée à Yaoundé par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des…


Santé

Danielle Ngono Efondo Publié le vendredi, 15 novembre 2019 09:15
Journée mondiale du diabète : SOS Médecins Cameroun invite le grand public à une conférence sur la maladie le 18 novembre

Hier jeudi 14 novembre, comme chaque année, a été célébré la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale…


Marie MGUE Publié le jeudi, 14 novembre 2019 10:55
Santé : Le suicide serait la deuxième cause de décès chez les jeunes

Selon l’Unicef, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes de 15-19 ans dans le monde. Un…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.