Mort par anesthésie : Les explications d’un spécialiste

lundi, 20 janvier 2020 07:54 N.R.M

Après le point de presse donné par le collège d’avocats de Maurice Kamto et Cie suite au décès de Me Sylvain Souop, les conjonctures sont allées bon train et, pour ses compagnons de lutte, c’est une mort curieuse et des explications ont été exigées.

 

C’est peut être ce qui justifie la sortie de Christ Ken, Docteur spécialisé en gynécologie et obstétrique, en anesthésiologie et réanimation, et en échographie en plus de ses autres casquettes.

« Quelles sont les causes et comment éviter un choc ou une mort par anesthésie ?

Tout d’abord une anesthésie est une pratique médicale qui permet d'infliger dans l'organisme d’un patient un certain nombre de médicaments qui lui permettra d’éviter d'avoir de douleurs pendant une opération.

Cas de Maître Souop

Pour une fracture de bras ou d’épaule, tout d’abord la première tactique est un scanner pour déterminer le degré de fracture (fracture simple ou fracture ouverte), dans le cas de l’avocat, d'après les photos, il s’agit d'une fracture simple.

Une fracture simple est une fracture qui ne traverse pas la peau et les os ne se retrouvent pas dehors. Supposons que l'anesthésie locale n'est pas appropriée pour la tactique du médecin. Une anesthésie locale ou alors bocarde qui permet d'anesthésier une partie bien déterminer qui pourrait être le bras, l'avant bras et la main au niveau de la veine surpraclavicule.

Le médecin a décidé de faire une anesthésie générale (intubation ou veineuse).

Que doit faire anesthésiologiste : 

1- Demander au patient s'il a déjà fait une anesthésie et laquelle ?
2- S'il fait des allergies en prenant des médicaments et lesquelles.
3- Savoir sa taille et son poids, car la dose de l'anesthésie en dépend.
4- Faire des analyses de sang, urines, biochimies, selles etc...
5- Un Ecg ou échographie du cœur (A-t-il déjà eu un infarctus du cœur ou pas) ? Echographie des veines supérieures et inférieures (pour éviter les trombes ou caillots de sangs pouvant conduire a la mort). Echographie de l abdomen et des reins.
6- Savoir le groupe de sang et rhésus en cas de transfusion sanguine.
7- Vérifier la date de péremption des médicaments.

Si tout ceci est prêt, alors il est temps d’entrer en salle d'opération en ayant à coté :
1- Un stimulateur cardiaque
2- Tensiomètre

Sans parler de la compétence du médecin (Je suis d’accord qu’il est compétent), reste à savoir s'il a tous les matériels nécessaires du travail

 

Notre Afrique, mère patrie, Santé à toi et tes enfants.
Diaspora souffle de vie pour l Afrique,
Diaspora sans toi, pas de vérité… ».

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 06 février 2020 10:22
Culture de l’anacarde : Le Cameroun va injecter plus d’un milliard de FCFA dans le secteur en 2020

Le ministre de l’Agriculture et du développement, Gabriel Mbaïrobe a révélé lundi dernier que le budget pour l’exercice 2020 de…


Innocent D H Publié le samedi, 01 février 2020 09:33
Exécution de la dépense publique : Des mesures de sécurisation des recettes fiscales prises par le Cameroun

La direction générale des impôts (DGI) envisage une palette de réformes pour améliorer de manière significative ses performances dans l’exécution…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.