Lutte contre la Tuberculose : L’Oms annonce une légère baisse des infections

samedi, 19 octobre 2019 09:33 Marie MGUE

 

Dans son dernier rapport, l’Organisation mondiale de la santé  qui réclame un financement et un soutien politique plus importants pour éradiquer cette maladie, relève que près de 7 millions de personnes ont été diagnostiquées et traitées pour la tuberculose en 2018, contre 6,4 millions en 2017.

 

Dans un nouveau rapport publié jeudi dernier, l’Organisation mondiale de la santé (Oms) relève que près de 7 millions de personnes ont été diagnostiquées et traitées pour la tuberculose en 2018, contre 6,4 millions en 2017. Environ 1,5 million de personnes sont décédées des suites de la tuberculose en 2018. D'après cette agence Onusienne, environ 10 millions de personnes ont contracté la tuberculose en 2018 et trois millions de personnes « ne reçoivent pas les soins dont elles ont besoin ». Les pays les plus touchés sont la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Nigéria, le Pakistan, les Philippines et l’Afrique du Sud.

L’Oms souligne que le Brésil, la Chine, la Russie et le Zimbabwe - qui étaient lourdement touchés par la tuberculose - ont atteint des niveaux de couverture de traitement supérieurs à 80% en 2018. Néanmoins, même si le nombre de cas de tuberculose en 2018 était légèrement meilleur que celui de 2017,  Cette maladie causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis, reste élevée chez les populations pauvres et marginalisées, en particulier les personnes vivant avec le Vih. Cela s'explique notamment par le coût élevé des soins antituberculeux, des données montrant que près de quatre patients sur cinq dans des pays dits « à forte charge » dépensent plus de 20% du revenu de leur ménage pour le traitement.

Pour combattre davantage cette maladie, l’Oms incite sur le fait que le monde doit accélérer les progrès pour atteindre l'objectif de développement durable visant à mettre fin à la tuberculose d'ici 2030. A en croire  le Directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, pour obtenir ce résultat, il faut « des systèmes de santé solides et un meilleur accès aux services ».

A la suite de l'engagement pris le mois dernier par des chefs d'État et de gouvernement à New York de mettre les soins de santé à la portée de tous et de lutter contre les maladies transmissibles telles que la tuberculose, le Vih et le paludisme, l'Oms a souligné l'utilité de campagnes nationales permettant de diagnostiquer et de traiter plusieurs maladies en même temps.

Cependant, cette institution  déclare qu’il  existe un sous-financement massif et chronique pour la recherche sur la tuberculose, estimé à 1,2 milliard de dollars par an. De plus, le déficit en matière de prévention et de prise en charge de la tuberculose est estimé à 3,3 milliards de dollars en 2019. Les besoins prioritaires incluent un nouveau vaccin ou un traitement médicamenteux préventif efficace, des tests de diagnostic rapides et des schémas thérapeutiques plus sûrs, plus simples et plus courts.

La stratégie mondiale de lutte contre la tuberculose approuvée par l'Assemblée mondiale de la santé vise une réduction de 90% du nombre de décès dus à la tuberculose et de 80% du taux d'incidence de la tuberculose d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2015.

 

Marie MGUE 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.