Journée mondiale du diabète 2019 : L'OMS veut élargir l'accès aux traitements

vendredi, 15 novembre 2019 07:16 Marcel Ndi

Ce jeudi 14 novembre, comme chaque année, a lieu la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et soutenue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), c’est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète.

 

Depuis sa création en 1991, elle a gagné en popularité et rassemble désormais des millions de personnes dans le monde entier, dont les leaders d’opinion, les professionnels et prestataires de soins de santé, les médias, les personnes atteintes de diabète, et le grand public.

La Journée Mondiale du Diabète est célébrée chaque année le 14 novembre. Une date choisie pour honorer Frederick Banting, né ce jour, qui, avec Charles Best, a en premier développé la théorie à l’origine de la découverte de l’insuline en 1922.

Thématique Journée mondiale du diabète 2019 : "La famille et le diabète"

Symbole d’une mobilisation collective afin de mieux faire connaître la maladie, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir, un grand nombre d’activités sont organisés pour la journée du diabète : manifestations sportives, tests de dépistage gratuits, réunions d’information du public, ateliers et expositions sur le diabète, etc. Chaque année, la Journée Mondiale du Diabète est centrée sur une idée maîtresse, un thème qui fait l’objet d’une attention particulière.

Cette année, le thème : ''Famille et diabète'' entend attirer pour la deuxième année consécutive l'attention sur le rôle important que la famille peut jouer dans cette maladie :

La prévention du diabète de type 2 :

De nombreux cas de diabète de type 2 peuvent être évités en adoptant un mode de vie sain. Réduire les risques pour tous les membres de la famille commence à la maison.

Le diabète, se guérit-il ?

Le diabète est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais que l'on peut traiter et contrôler. Il est causé par un manque ou un défaut d'utilisation d'une hormone, l'insuline. On distingue trois types de diabètes :

Le diabète de type 1 :Maladie auto-immune qui apparaît brusquement et est actuellement . Caractérisée par la production insuffisante d’insuline, cette hormone, secrétée par le pancréas, permet de maintenir l'équilibre du taux de glucose dans le sang. Sans insuline, une personne atteinte de diabète de type 1 mourra.

Le diabète de type 2 : résultat d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Il peut passer inaperçu et non diagnostiqué pendant des années, mais peut souvent être amélioré grâce à un changement de l’alimentation et une augmentation de l’activité physique. Dans certains cas, des médicaments sont nécessaires.

Le diabète gestationnel : il apparaît pendant la grossesse, peut entraîner de graves risques pour la santé de la mère et de l’enfant. Associé à un risque accru pour la mère et l’enfant de développer un diabète de type 2 au cours de leur vie.

S’il n’est pas traité, le diabète peut causer des graves complications de santé :

16,7 % souffrent de troubles cardiovasculaires.

19 % souffrent de néphropathie.

20 % souffrent de troubles visuels.

Avec un peu plus de 400 millions de personnes diabétiques dans le monde, c’est une véritable pandémie et un enjeu de santé publique majeur. En 2045, le chiffre atteindrait les 629 millions (1).

 

L'Organisation mondiale de la santé va pour la première fois examiner s'il est possible d'inclure l'insuline humaine, un traitement contre le diabète, sur sa liste des médicaments préqualifiés, afin d'élargir l'accès à ce traitement salvateur.

L'agence spécialisée de l'ONU a fait cette annonce en vue de la Journée Mondiale du Diabète, organisée chaque 14 novembre. À l'échelle mondiale, le monde compte plus de 420 millions de diabétiques adultes, contre 108 millions en 1980, selon l'OMS. Leur nombre pourrait passer à 629 millions en 2045, selon des estimations de la Fédération internationale du diabète (FID).

 

Marcel Ndi 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.