Décès de 4 bébés du groupe des quintuplés nés à Bafoussam : Le Ministre Manaouda prescrit une enquête

lundi, 09 septembre 2019 07:47 Liliane N.

Le Ministre de la Santé après s’être entretenu avec le père des bébés décédés, veut savoir ce qui a causé cette tragédie.

 

C’est une véritable tragédie qui a frappé les parents des quintuplés qui ont vu le jour à l’Hôpital régional de Bafoussam, le 10 août 2019. Leur naissance était célébrée dans ce contexte où les accouchements par césarienne se font récurrents, celui des quintuplés s’est fait par voie normale, voie basse. Quatre de la fratrie des bébés sont passés de vie à trépas la semaine dernière. Les parents pointent du doigt des couveuses défectueuses et une négligence médicale.

Une thèse largement contestée par le corps médical de l’Hôpital régional de Bafoussam, qui parle plutôt de la grande prématurité des bébés. Il convient de rappeler qu’effectivement, les nouveau-nés étaient des prématurés. A la naissance, ils avaient un poids compris entre 800g et 1,8 kg. Le Pr. George Enow Orock, Directeur dudit Hôpital déclare que les enfants « étaient trop petits pour supporter et endurer le moindre déplacement ». Les parents notamment le père pense le contraire. « On ne peut rien prévoir, mais, s’il y avait eu un meilleur suivi, si on avait évacué très vite ces enfants vers un hôpital plus huppé à Yaoundé comme nous le sollicitions, peut-être que le sort serait différent actuellement », affirme-t-il.

Ayant été mis au courant du décès des quatre bébés de la fratrie des quintuplés, le Dr Malachie Manaouda le Ministre de la Santé a décidé d’ouvrir une enquête. « Mon attention vient d’être appelée sur l’environnement de décès des nouveau-nés à l’Hôpital régional de Bafoussam. Après m’être entretenu avec le père de ces bébés, pour lui dire toute ma compassion émue, j’ai immédiatement prescrits des investigations qui sont en cours », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

A l’heure actuelle, l’unique bébé survivant des quintuplés n’est toujours pas sorti d’affaire. Il est dans un état critique. La mère éplorée dans les colonnes du quotidien Cameroon tribune exprime son angoisse. « On est arrivé avec l’espoir de repartir avec cinq bébés. Hélas ! Nous sommes sur le point de rentrer finalement bredouilles. On ne peut qu’accepter la situation comme Dieu a décidé », déclare-t-elle.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:13
Cameroun : 15 entreprises forestières suspendues pour exploitation illégale

Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, dans un communiqué rendu public, a suspendu…


Innocent D H Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:07
Cemac : La Beac confirme le ravitaillement en pièces de monnaie au cours de ce mois de novembre 2019

Le 08 novembre dernier, l’assurance a été donnée à Yaoundé par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des…


Santé

Danielle Ngono Efondo Publié le vendredi, 15 novembre 2019 09:15
Journée mondiale du diabète : SOS Médecins Cameroun invite le grand public à une conférence sur la maladie le 18 novembre

Hier jeudi 14 novembre, comme chaque année, a été célébré la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale…


Marie MGUE Publié le jeudi, 14 novembre 2019 10:55
Santé : Le suicide serait la deuxième cause de décès chez les jeunes

Selon l’Unicef, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes de 15-19 ans dans le monde. Un…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.