Achat de 25 ambulances à 07 milliards : Manaouda Malachie s’explique

mardi, 02 mars 2021 14:27 Nicole Ricci Minyem

C’est à travers un tweet publié sur sa page Facebook que le membre du Gouvernement a tenu à apporter des précisions par rapport à  l’utilisation de cette somme d’argent mise à la disposition du département ministériel dont il a la charge.  

 

Précisions du Minsanté

« Je lis ça et là : 25 ambulances à 7 milliards…faux. Il s’agit de dix (10) ambulances médicalisées de type B et quinze (15) de type C.

Six (6) scanners dont deux (2) de soixante quatre (64) barrettes et quatre (4) de seize (16) barrettes ;

Trente cinq (35) appareils de radiographie mobiles ; deux cent cinquante (250) moniteurs multiparamétriques avec électrocardiogrammes ;

Cinq cent (500) concentrateurs d’oxygène ; cent soixante deux (162) respirateurs de réanimation ; cent cinquante (150) oxymétries de pouls ;

Mille (1000) tensiomètres électriques ; mille (1000) stéthoscopes ; cinq cent (500) thermomètres électroniques ; six (6) appareils de radiographie hausse/ poumon ;

Six (6) appareils de mammographie ; trente cinq (35) numériseurs de films radiographie ; sept (7) panoramiques dentaires ».

Prêcher le faux pour connaître le vrai

Aujourd’hui, nombreux sont les Camerounais, si ce n’est tous qui  refusent de retomber dans la politique des non- dits, celle de l’opacité. Pour avoir des informations par rapport aux sujets qui les intéressent, ils n’hésitent pas à prêcher le faux pour connaître le vrai.

Il faut dire que les réseaux sociaux, à l’instar de tweeter et de Facebook leur donnent l’opportunité d’atteindre directement leurs objectifs, « obligeant » ainsi les membres du Gouvernement à réagir.

C’est ce qui vient de se passer avec cette fausse information de l’achat de « 25 ambulances à 7milliards de FCFA ». Le sujet est devenu viral sur la toile et, des comparaisons ont été faites entre le Cameroun et d’autres pays qui utilisent très peu d’argent pour l’achat de ces véhicules médicalisées.   

Obligation de s’expliquer

Un tollé quasi général qui a obligé Manaouda Malachie – ministre de la Santé Publique à faire une sortie que certains considérèrent comme « défensive », alors qu’il aurait pu agir autrement ; notamment communiquer sur l’obtention de cet argent et à quelles fins il est dédié avant que cela n’aille dans tous les sens.

Des changements sont toutefois perceptibles

Même s’ils demeurent subtils. On en a relevé quelques uns, depuis l’avènement du Corona Virus, avec les multiples levées de fonds, dont celles faites par certains parlementaires, qui ont toujours mis à la disposition du public, des informations relatives à la gestion de l’argent qu’ils ont collecté.

Manaouda Malachie a souscrit à cette dynamique, en faisant régulièrement des comptes rendus relatifs aux divers dons reçus, à la gestion de ces derniers…

Une dynamique positive

Qui doit s’étendre sur tous les autres secteurs de la Santé publique, et, qui doit faire tâche d’huile, au sein de l’appareil gouvernant.  Les ministres, les directeurs généraux et tous ceux qui ont le pouvoir de signature devraient peut être arrêter de donner du grain à moudre aux  « professionnels des fake », en s’expliquant au quotidien  sur la gestion de la chose publique,  notamment les fonds mis à leur disposition pour tel ou tel autre projet.

Une culture qui va également tordre le cou aux bandits à col blanc dont certains sont aujourd’hui derrière les barreaux.

Lutte contre le Coronavirus: le Ministre de la Santé réceptionne 10 ambulances pour renforcer le plan de riposte contre la pandémie  

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos