Retour de Paul Biya : la mobilisation exceptionnelle du RDPC

vendredi, 05 juillet 2019 15:46 Stéphane Nzesseu

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais sont sortis en masse accueillir le Chef de l'État ce vendredi.

 
Carrefour Warda au centre ville de Yaoundé, la mobilisation est perceptible. Ils sont venus en grand nombre. Comme on n'en voyait plus depuis quelques temps lors des déplacements du Président de la République. Les militants du RDPC de toutes les strates. Ojrdpc, Ofrdpc et RDPC. Ainsi que ses associations de jeunes venus de partout témoigner leur soutien au Chef de l'État. Pancarte bien mis en évidence, on peut lire, section RDPC du Mfoundi 6. Chaque démembrement du parti est bien représenté. On remarque également de nombreux militants qui arborent les tissus de campagne à effigie de Paul Biya. Le reste c'est en tenue traditionnelle du parti selon la section. 
 
A la présence il faut ajouter le vacarme qui accompagne de tels moments. Des orchestres de balafon, tam-tam et tambours, agrémentés de sifflets du chef d'orchestre, jouent des rythmes du terroir tout en chantant des chants à la gloire de Paul Biya. La mobilisation est celle des grands jours.
 
Malheureusement, comme on pouvait bien s'y attendre la plupart de ceux qui s'agiteront sur le parcours du Chef de l'État ce vendredi ne sont pas forcément des militants convaincus du parti du flambeau. Le journaliste Saint Merlin Youdom a été témoin ce mad'une scène qui illustre bien la mascarade qui se fera à l'occasion du retour de Paul Biya. Notamment, des jeunes étudiants et badeaux à qui on distribuaient des tee-shirts vert, rouge ou jaune et qu'on préparait à prendre place dans des bus affrété pour l'aéroport international de Nsimalen. Le journaliste ayant interrogé quelques uns de ces jeunes va avoir comme réponse "grand je ne sais même pas où on nous emmène, mais je suis là pour le pointage". Il est donc évident que les pontes du régime vont instrumentalisés à coup d'argent de nombreux jeunes qui iront accueillir Paul Biya au pied de la passerelle et les caméras de la CRTV, la télévision nationale fera le reste.
 
Manifestement, la BAS aura réussi son coup médiatique. Toutes les actions de ce jour visent un seul but : démontrer aux yeux du monde que Paul Biya est très aimé chez lui. De plus, le gouvernement veut donner une réponse à la Brigade Anti Sardinards (BAS) comme quoi 
 
Stéphane Nzesseu
 

Leave a comment