Vie dans les partis politiques : Takam Blaise démissionne du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun

mercredi, 12 février 2020 08:50 Nicole Ricci Minyem

 

Il y a quelques heures, il occupait encore le poste d’adjoint départemental dans la commune d’arrondissement de Douala 3ème et, membre nommé à la région du Littoral. Plusieurs unités MRC ont été crée par lui. Le contenu de sa correspondance à Maurice Kamto.

 

« Monsieur le président,

Je viens respectueusement auprès de vous dans cette circonstance vous signifier ma démission du MRC.

En effet, mon retrait de cette aventure qui nous a uni avant la naissance du parti notamment de la préparation de sa convention de 2012 à ce jour est motivée par plusieurs motifs graves. Ce pendant ces motifs sont dominés par mes raisons personnelles telles que ma volonté d’être indépendant d’esprit et libre de mes analyses et opinions pour la prospérité et la postérité, et mes occupations professionnelles et familiales qui nécessitent une concentration aiguë.

Neutre désormais, j’espère ainsi en tant qu’observateur jouer mon rôle d’analyste, de critique ou de soutient a toute initiative positive de toute opposition pour la culture de l’alternance au Cameroun afin d’avoir un pays prospère par une saine compétitivité démocratique avant mon entrepreneuriat politique futur.

Monsieur le président, tout en prenant acte de ma décision avec tous le respect qui nous a toujours animé, en tant qu’adjoint au départemental de Douala 3, en tant que membre nommé à la région du Littoral 1, en tant que promoteur de plusieurs unités MRC, je vous souhaite a vous et a mes anciens camarades une belle aventure.

 

Cordialement.

Takam Blaise ».

 

Une démission qui fait couler beaucoup d’encre et de salive

Certes, il ne s’agit pas d’un fait isolé car, les démissions au sein des formations politiques sont légions surtout depuis l’élection présidentielle d’Octobre 2018 cependant, au regard de ce que d’aucun qualifie comme une « prétention » de Mrc, l’information n’est pas passée inaperçue.

Et comme pour les précédents départs, celui de l’ex adjoint départemental dans la commune d’arrondissement de Douala 3ème a généré insultes, dénigrement et propos discourtois de la part de ses anciens camarades.

 

On peut notamment lire :

Télesphore Fotso : « C’est un espion au sein de la renaissance et sa démission n’est pas surprenante. Très bientôt, il ira rejoindre les rangs des voleurs et mangeurs de pain sardine ou alors, il ira chez l’affamé de kerozène. Cela ne change rien à l’avancée de notre leader… ».  

Sinclair Kemogne : « Ah, son départ change quoi ? Il apportait d’abord quoi à la renaissance ? C’est un espion et c’est bien qu’il parte. Pour nous c’est un non évènement et, nous savons qu’il n’a jamais arrêté de fonctionner avec les sardinards et on s’en F… ».

Kemguia Baudelaire : « Qu’il aille rejoindre les pourfendeurs de notre pays. Nous n’en voulons pas des traîtres comme lui et notre combat ne va pas s’arrêter parce qu’un sardinard traître dans les rangs de la renaissance rejoint ceux qui l’ont envoyé chez nous… ».

Des propos qui déterminent malheureusement le comportement de certains Camerounais aujourd’hui car tous les moyens sont bons pour arriver à Etoudi et ceux qui pensent le contraire méritent la géhenne. 

Regrettable

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.