Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
185194
Confirmed
874081
Deaths
43291
CAMEROUN
Recovered
10
Confirmed
233
Deaths
6

Politique : Le MRC annule sa participation aux élections municipales et législatives 2020

mardi, 26 novembre 2019 07:41 Stéphane Nzesseu

L’annonce vient d’être faite à Yaoundé par les autorités du parti de la renaissance. Une décision importante, mais dont les conséquences sont importantes pour la survie de ce parti.

 

La nouvelle se susurrait déjà depuis ce matin de lundi dans certains salons feutrés de la ville de Yaoundé : le MRC sera non partant pour les législatives et municipales à venir. Et dans l’après-midi, au cours d’une conférence de presse, le Président du MRC l’a officiellement annoncé. « Le MRC a décidé de ne pas prendre part aux élections du 09 février », dixit Maurice Kamto.

Une décision inattendue au regard des dernières mobilisations des militants de ce parti, en vue des élections à venir. Ces derniers jours, on a vu le Pr Alain Fogue parcourir les sous-préfectures de Yaoundé pour voler au secours des membres du parti bloqués dans leurs procédures de constitution de dossier. L’exemple récent, c’est cette intervention musclée au sein de la Mairie de Yaoundé 3e pour obliger le patron des lieux à signer pour ses militants l’attestation de domicile, pièce nécessaire dans la constitution de leur dossier de candidature. Par ailleurs, on a vu Olivier Bibou Nissack annoncer sa candidature pour la députation dans les Bamboutos ainsi que la 2e vice présidente Tiriane Balbine Noah. Le candidat Célestin Njamen préparait déjà sa campagne pour les municipales dans le Wouri. Tous ces élans et bien d’autres sont désormais stoppés net.

Le MRC boycotte les élections du 09 février prochain

Comme le SDF en 1992, Maurice Kamto vient de reproduire l’histoire. Après une élection présidentielle où il est arrivé en deuxième position (élection qu’il dit d’ailleurs avoir gagné), Maurice Kamto pose le même acte que le Chairman à l’époque, le boycott des élections locales. Une décision grave que le Président du MRC justifie en ces termes, « en prenant cette décision politique grave, le MRC reste fidèle à lui-même au regard de l’actualité et de la situation du pays. Fidèle parce que organiser des élections au pays sans rétablir la paix et créer les conditions pour une meilleure participation des populations, c’est donner le message selon lequel ces populations ne sont pas des camerounais, ce sera consacrer la partition de fait du pays. »

Le directoire du MRC vient de prendre une décision qui certainement anéanti les espoirs politiques d’une importante classe de militants du MRC sur l’ensemble du territoire. Ce lundi soir, de nombreux rêves se sont éteints après la décision de Maurice Kamto.

 

Stéphane Nzesseu 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.