Mrc et l’échec d’une visite : Maurice Kamto rejette les vivres apportés à son domicile par ses militants

vendredi, 23 octobre 2020 12:11 Nicole Ricci Minyem

Fâché de n’avoir pu rencontrer les délégations composées des membres du directoire de son parti politique, des femmes et des jeunes, l’homme maintenu en résidence surveillée depuis un mois a renvoyé les provisions apportées par ses camarades. 

 

Film des évènements de ce 22 Octobre 2020

Après avoir eu vent de la présence de ses avocats devant son portail, Kamto Maurice est sorti pour aller à leur rencontre ; franchissant ainsi le seuil de l’entrée de son domicile.

Entouré presqu’immédiatement par les éléments des Forces de Maintien de l’Ordre qui l’ont enjoint l’ordre de regagner l’intérieur. Ne voulant rien entendre, il a exigé qu’on laisse ses visiteurs arrivés jusqu’à lui, car il avait le droit de recevoir des visites ; il a profité de cette occasion pour demander qu’on lui présente le document sur lequel il est indiqué qu’il a été condamné en résidence surveillée, lui ainsi que les membres de sa famille.

Avec calme et professionnalisme, les officiers supérieurs de la Police et de la Gendarmerie lui ont fait savoir qu’ils respectaient les ordres ; réponse qui n’a pas été du goût du leader du Mrc qui, voyant qu’il n’obtiendra pas satisfaction, a demandé qu’on fasse sortir de son domicile, les provisions apportées pour lui et pour les membres de sa famille.

Avec un ton méprisant, il a demandé aux éléments des Forces de Maintien de l’Ordre d’ « aller nourrir leurs familles avec cette nourriture, car il n’en manque pas » ; ajoutant au passage qu’il s’agit du respect strict de ses droits.

Militantisme ou folie ?

Refoulés, les jeunes et quelques femmes ont entonné des hymnes à la gloire de Kamto Maurice, sous l’œil indifférent des policiers et gendarmes postés par ci, par là.

Une attitude qui n’a pas eu l’heur de plaire aux chantres du président du Mrc ; l’exemple d’une femme qui s’est mise en tenue d’Eve, braillant à qui mieux mieux « Libérez le président, libérez notre Maurice Kamto… ».

A un moment, comme le laisse entrevoir une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, elle s’est mise à courir, criant les mêmes propos, ce qui a amené les uns et les autres à s’interroger sur sa santé mentale ; et, poussant plus loin la réflexion, d’aucuns se sont demandés si cette femme est épouse et mère. Si ce sont des Oui aux deux questions, comment pourra-t-elle justifier une telle attitude ?

S’agit-il toujours d’une forme de militantisme ? S’agit-il des conditions données quelque part pour lui permettre d’acquérir facilement des richesses et, l’occasion faisant le larron, elle a voulu profiter de cette visite avortée ?

Réaction de Tiriane Noah – Cadre du Mrc

« La visite n’avait pas un caractère officiel ; il était simplement question pour nous de rencontrer notre président, qui est séquestré depuis un mois déjà.

Ayant travaillé avec les avocats, nous avons eu comme information que toutes visites devaient recevoir l’aval du Dgsn et du Sed et conduites par les avocats, c’est ce que nous avons fait.

Nous avons pensé que n’ayant pas mobilisé la population, tout serait facile, parce que le but n’était pas de venir affronter les forces de l’Ordre, nous voulions simplement rencontrer le notre président national et les membres de sa famille, et leur apporter des vivres.

Malgré les dispositions prises au préalable, nous n’avons finalement pas pu rencontrer le président Maurice Kamto parce que les Forces de l’Ordre nous l’ont interdits.

Il y avait une délégation du directoire national, conduite par Tiriane Noah ; une délégation du mouvement des femmes du Mrc, en plus de quelques jeunes ».

 

Nicole Ricci Minyem  

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.