Le trésorier national adjoint du Mrc, Okala Ebodé arrêté à Bangangté (Ouest)

vendredi, 07 février 2020 12:13 Liliane N.

Les motifs de l’interpellation d’Okala Ebodé n’ont pas encore été rendus publics.

Selon notre source, Okala Ebodé le trésorier national adjoint du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) s’est rendu dans la ville de Bangangté à l’Ouest, pour assister à l’audience de quatre militants de sa formation politique. Les militants dont les noms suivent Rosange Raissa Jimegni, Laurent Mbieda, Jean Fonga et Jean-Marie Kamtchouang. Ils comparaissaient le 06 février 2020 au Tribunal de première instance (Tpi) de Bangangté. Okala Ebodé venu dans la ville suscitée pour les assister aux dernières nouvelles, a été placé en détention.

Pour revenir aux militants du Mrc sus mentionnés, il faut savoir qu’ils ont été arrêtés le 30 janvier dernier à Bagangte. Ils sont poursuivis pour des faits de « réunion et manifestation non autorisée, d’attroupement en fraude électorale et rébellion » par le parquet près le tribunal de première de Bagangté. Il se trouve qu’en date du 25 janvier 2020, le Mrc a voulu organiser une réunion. Les cadres du parti de Maurice Kamto souhaitaient inviter leurs militants à opter pour la voix  du boycott des élections législatives et municipales. Cependant ladite réunion avait été interdite à Bagangté par les autorités administratives.

Les quatre militants du Mrc poursuivis, après avoir été entendus au commissariat de sécurité publique de Bagangté et leur audition, ont été placés en garde. Leur garde-à-vue a duré quatre jours. Et le 4 février 2020, ils ont été déférés devant le procureur près le tribunal de première instance, où ils ont été inculpés et placés sous mandat de détention provisoire à la prison de Bagangté. 

Le Mrc a dépêché une équipe d’avocats pour les défendre. Ladite équipe a à sa tête Me Emmanuel Chendjou et Me Mbenda. Il faut souligner qu’ils font partie Ils du Collectif Sylvain Souop qui se charge de défendre les militants du Mrc arrêtés depuis l’année dernière, à cause des marches blanches organisées par le parti politique.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.