Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
185194
Confirmed
874081
Deaths
43291
CAMEROUN
Recovered
10
Confirmed
233
Deaths
6

Le Rdpc ira-t-il affaibli aux Elections législatives et municipales 2020 ?

jeudi, 21 novembre 2019 13:59 Liliane N.

Depuis la convocation du corps électoral, les sons discordants fusent de part et d’autre des circonscriptions électorales du parti au pouvoir. Entre dénonciations de parrainage de candidature et abondance des listes à présenter, sans oublier les guerres intestines, le climat semble bien délétère au sein du parti au pouvoir.

 

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) ira-t-il affaibli aux prochaines élections législatives et municipales ? La question se pose dans le cercle des politiques. Elle se pose du fait des sons discordants, qui viennent du parti au pouvoir, détenteur de la majorité parlementaire.  L’un de ces sons discordants porte sur les investitures des candidats pour les élections suscitées.

Investiture des candidats

Les investitures des candidats à présenter aux élections législatives et municipales de 2020 font l’objet de nombreux remous. Grégoire Owona en sa qualité de Secrétaire général adjoint du Rdpc s’est trouvé dans l’obligation de faire une sortie sur son compte officiel Twitter. Dans son tweet il s’adresse aux militants en leur demandant de ne pas se laisser distraire ou leurrer.

« Au sujet des investitures de nos camarades et sympathisants du Rdpc, n’écoutez pas ceux qui racontent une chose et son contraire à travers les médias…avec tous types de commentaires malveillants…Lisez attentivement les circulaires du président national Paul Biya puis les notes du Secrétaire général Jean Nkuete pour un travail en toute sérénité pour le meilleur choix de nos candidats à la base, dans le meilleur des consensus ! Nous devons gagner par la force de l’expérience et la qualité de nos candidats !!! », a tweeté Grégoire Owona.

Doute sur le Comité central

Si le Sga demande aux militants de leur parti à se référer exclusivement aux circulaires du président national du Rdpc Paul Biya et aux notes du Sg du Comité central Jean Nkuete, on note cependant que certains militaires ne font pas confiance au Comité central. La preuve en est que Jean Nkuete a sorti une circulaire le 15 novembre 2019. Dans ladite circulaire, il dit ceci « les opérations d’investitures seront conduites dans la transparence, la rigueur, l’objectivité, le respect des considérations liées à la sauvegarde du vivre-ensemble, notamment la recherche du consensus, l’équité, le partage, l’ouverture, le respect de la diversité, la promotion de nouvelles figures, le genre, les minorités ».

Seulement des militants continuent à avoir des doutes. Ils pensent que le Comité central du parti a des candidatures qu’il va piloter.

Guerre de listes

Il n’y a pas que les investitures qui font actuellement problème au Rdpc. Les listes sont aussi à l’origine de nombreux remous. Le cas le plus parlant est celui d’Ebolowa. Quatre listes doivent être étudiées par les commissions communales en charge des opérations d’investitures des différents candidats. A Ebolowa 1er par exemple, il y a deux listes. Là-bas le maire sortant un certain Joël Emmanuel Bitoumou, candidat à sa propre succession est opposé à des camarades du parti parmi lesquels, Louis Clément Mevoungou son 1er adjoint.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.