Législatives et municipales de 2020 : Cabral Libii met le flou sur sa participation à ces élections

jeudi, 28 novembre 2019 16:33 Liliane N.

Le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale demande au Conseil électoral, un délai supplémentaire de 15 jours. Durant ce délai les candidats notamment de son parti pourront compléter leurs dossiers.

 

Cabral Libii vient de mettre un suspense sur sa participation aux élections législatives et municipales de 2020. Dans un communiqué rendu public, le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) dénonce des agissements qui visent à mettre en place un système de fraude, qui serait à l’avantage du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Cabral Libii affirme qu’avec ce qui se met en place, le Cameroun court le risque de connaître une crise post-électorale comme celle qui a suivi l’élection présidentielle de 2018. Cabral sans mâcher ses mots, indexe à plusieurs reprises, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc).

« Après la convocation du corps électoral, des maires majoritairement élus du RDPC, des sous-préfets, des chefs de centre des impôts, des responsables du trésor, tous signataires des pièces des dossiers des candidats, ont mis en marche ce qui pourrait à juste titre être qualifié de processus de fraude pré-électorale, visant tout simplement à faire éliminer des candidats de l’opposition. Conscients de l’impopularité, certains élus du parti dominant du fait des bilans négatifs qu’on leur connait, n’avaient d’autre option que d’y aller seuls », écrit Cabral Libii.

Le président du Pcrn indique que du fait de cette « fraude », les militants de son parti ont rencontré plusieurs problèmes. Il parle entre autres de l’absence des autorités administratives à leurs postes, le refus de certaines de signer les documents, les services du trésor qui ont opposé des fins de non-recevoir au paiement de certaines de leurs cautions. Cabral indique que certains de ses militants ont même été agressés physiquement.

Lire aussi : Le MRC annule sa participation aux élections municipales et législatives 2020

« L’absence prolongée des maires pour cause d’investiture au sein du RDPC pendant toute une semaine, ce qui a réduit de 4 jours le délai de 15 Jours prévu pour la préparation et le dépôt des dossiers des candidats aux élections. Non seulement ils ont pour la plus part refusé de signer les pièces des dossiers, mais en plus, ils ont consacré une semaine aux activités de leurs partis notamment les investitures auxquelles les Sous-préfets assistaient », écrit Cabral.

En vertu de tout cela, Cabral pose la condition d’une rallonge du délai pour permettre à ses militants de déposer leurs dossiers de candidature.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.