Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
2419670
Confirmed
5814885
Deaths
360412
CAMEROUN
Recovered
1996
Confirmed
5436
Deaths
175

Législatives et municipales de 2020 : 08 partis politiques retenus dans la région du Nord

mercredi, 11 décembre 2019 12:29 Innocent D H

Le Conseil électoral d’Elections Cameroon a rendu sa copie lundi dernier avec la publication des listes de candidatures admises pour les législatives et municipales du 09 février 2020. Dans la région du Nord, ce sont 8 partis politiques qui ont été retenus, pour les candidats concernés, il s’agit déjà d’une première victoire. 

 

De manière énumérative, les 8 partis politiques retenus dans le Nord par le Conseil électoral d’Elections Cameroon pour le double scrutin du 09 février prochain sont les suivants : le RDPC, le FSNC, l’UNDP, l’URDF, l’ANDP, le PCRN, l’AFP et l’ADD. Pour les candidats de ces différentes formations politiques, la validation de leurs listes est un réel motif de satisfaction. A titre illustratif, Hamadou Ahiwa, candidat RDPC pour la commune de Ngong dans l’arrondissement de Tchéboa. Il déclare avec un air jovial, « ma satisfaction est intense et réel parce que sous l’encadrement efficace et efficient des délégations permanentes du Comité central du RDPC, nous sommes arrivés à ce résultat ». C’est aussi le cas du Candidat PCRN pour la commune de Pitoa, Salassa Youssoufa Djitao qui ne dissimule pas son satisfecit, « c’est un sentiment de joie pour moi en tant que candidat. Je continue d’ailleurs à faire le travail de proximité pour élargir davantage la base de mon parti », affirme-t-il. 

La suite du processus envisagée

Dans tous les états-majors des partis politiques retenus dans le Nord, l’heure est la sérénité pour amorcer la suite du processus électoral. « Nous sommes vraiment satisfaits, nous avons présenté des listes dans le Grand-Nord sauf à Rey-Bouba. Nous nous sommes préparés non seulement pour attaquer certaines listes, mais également pour nous défendre lorsque nos listes seront attaquées », se confie Ibrahima Barkindo, candidat UNDP à la commune de Garoua IIème. 

Le PCRN quant à lui envisage déjà l’hypothèse du contentieux électoral, « les communes de Figuil et de Guider où nos listes n’ont pas été validées, selon l’article 129 du code électoral, nous avons deux jours pour introduire nos différentes requêtes », fait savoir Gustave Obama, coordonnateur régional du PCRN pour le Nord. 

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.