Cameroun : Joseph Espoir BIYONG claque la porte du PCRN

lundi, 03 mai 2021 21:30 Stéphane Nzesseu

« A partir de ce lundi 03 Mai 2021, je démissionne définitivement du PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale). » C’est l’annonce que l’adjoint au maire de Douala 5e a fait sur son compte Facebook ce lundi 03 mai. Un départ qui semble évident au regard des derniers évènements au sein de son désormais ancien parti politique.

 

Nous l’annoncions déjà dans un précédent article sur www.agencecamerounpresse.com, Joseph Espoir BIYONG a franchi la ligne rouge depuis un certain temps. Joseph Espoir BIYONG, comme Célestin Djamen pour le MRC avant lui, était devenu le principal frondeur au sein du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN). Joseph Espoir BIYONG n’était plus en accord avec les choix de son leader Cabral Libii.

Joseph Espoir Biyong n’est-il plus la créature de Cabral Libii ?

Manifestement la pomme de discorde est consommée entre les deux. Pourtant il y a encore un an, au cœur de la crise qui l’opposait aux responsables de son parti politique, Joseph Espoir BIYONG semblait faire profil bas en reconnaissant sur les antennes de ABK Radio : « Je suis une découverte, une créature de Cabral Libii et je lui dois allégeance jusqu’à la mort. Je vais profiter de cette opportunité qu’il me donne ». Le maire adjoint le disait le 12 mai 2020. Et un an plus tard il va faire le choix de prendre la porte du parti. C’est dire qu’il a été très difficile pour le jeune élu municipal de revenir réellement sur ses pas, de retenir sa langue et de tronquer sa liberté de ton sur l’autel de la discipline du parti.

Lire aussi : Joseph Espoir BIYONG annonce-t-il son départ du PCRN ?

Joseph Espoir BIYONG s’était fait remarquer à la suite des élections régionales de décembre 2020. Pour lui, son parti ne devait pas prendre part à ces élections comme l’avait préconisé le MRC, il est entré dans une marche qui l’a mené aujourd’hui à son auto exclusion du PCRN.

Maintenant, les questions qui se posent sont celles de savoir le nouveau chemin politique que va emprunter celui qui reste un élu du peuple ayant bénéficié du suffrage des militants du PCRN. Ceux qui ont fait comme lui, ont le plus souvent créé leur propre parti politique. Mais, dans la posture de Joseph espoir Biyong, il est difficile d’envisager un véritable avenir politique au sein d’un parti qu’il tenterait de porter.

Et si Joseph Espoir BIYONG devenait le premier élu du parti de Célestin Djamen ? Le parti de ceux qui se mettent « APAR » ?


Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos