Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
336780
Confirmed
1496055
Deaths
89435
CAMEROUN
Recovered
60
Confirmed
685
Deaths
9

Elections partielles dans les régions en crise : Aucun couac à signaler ce 22 mars

lundi, 23 mars 2020 14:36 Nicole Ricci Minyem

Toutes les autorités l’ont assurée à l’issue du vote de ce Dimanche malgré quelques intimidations et menaces signalées ici et là

 

Et parmi elles, le Directeur Général d’Elections Cameroon Erik Essousse : « Conformément au décret du Président de la République portant convocation des électeurs de certaines circonscriptions électorales, dans les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest, les opérations de vote se sont déroulées normalement. Les électeurs ont voté dans l’ordre, la discipline et la transparence. La campagne a elle aussi été menée dans la quiétude totale… ». 

Le patron de l’organe en charge de l’organisation des élections a devant les Hommes des médias a indiqué la suite des opérations  

« Conformément à la loi, les commissions locales de vote vont procéder au décompte des suffrages et transmettre les procès verbaux aux commissions départementales de supervision qui à la suite de leurs travaux, vont les acheminer à la commission nationale de recensement général de vote qui à son tout va l’envoyer vers le Conseil Constitutionnel pour la proclamation des résultats définitifs… ».

C’est pratiquement la quintessence de la communication faite par Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration Territoriale, qui a ajouté cette recommandation : « Il appartient désormais à tous les partis politiques et candidats de respecter le verdict des urnes ce qui est la norme de toute démocratie ».  

Quant aux observateurs accrédités, certains ont confié à la presse  qu’ils ne se sont pas physiquement rendus dans les centres de vote mais ont plutôt travaillé par téléphone craignant, eux aussi, pour leur sécurité, malgré la présence effective de l’armée et de la gendarmerie dont le dispositif a été renforcé. 

En rappel, 11 circonscriptions étaient concernées par le scrutin de ce 22 Mars ; celles où le Conseil constitutionnel a décidé d’invalider le scrutin du 9 février dont 10 dans le Nord-Ouest et 1 dans le Sud-Ouest. 

Il faut en outre préciser que c’est pour treize sièges de députés sur 180. Pas de quoi remettre en cause la majorité absolue (139 sièges sur 180) déjà acquise par le parti au pouvoir, le RDPC au sein de l’Assemblée Nationale.  

 

Par ailleurs, l’article 155,  alinéa 4 du Code électoral stipule que :

« Seuls les partis politiques ayant pris part aux élections générales dans la circonscription électorale concernée peuvent participer aux élections partielles ». Ainsi, le scrutin partiel a opposé 

-         Lebialem: CDP, RDPC, SDF,

-         Menchum-Nord: RDPC, SDF, UDP,

-         Menchum-Sud: RDPC, SDF,

-         Bui Ouest: RDPC, SDF,

-         Bui-Centre: RDPC, SDF,

-         Bui-Sud: RDPC, SDF, UDP,

-         Mezam-Centre: OPDC, UDP, RDPC, SDF,

-         Mezam-Nord: RDPC, UDP, BRIC, SDF,

-         Mezam-Sud: RDPC, SDF,

-         Momo-Ouest: RDPC, SDF

-         Momo-Est: RDPC, SDF.

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 07 avril 2020 12:53
Méfaits du Covid-19 : Le Cameroun s’achemine vers un correctif de son budget de 2020

A cause de la pandémie de coronavirus qui freine l’activité économique mondiale, la Crtv, média audiovisuel de service public envisage…


Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.