Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
271013
Confirmed
1292564
Deaths
70798
CAMEROUN
Recovered
17
Confirmed
659
Deaths
9

Elections municipales de 2020 : Le Sdf retire sa liste à Ndu sous la menace des séparatistes (Nord-Ouest)

mercredi, 08 janvier 2020 10:32 Liliane N.

Les candidats investis par le Social democratic front dans cette circonscription électorale ont désisté. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais sera donc le seul parti politique à compétir de ce côté.

 

La nouvelle vient d’être rendue publique. Le Social democratic front (Sdf) ne va plus présenter des candidats dans la circonscription électorale de Ndu, pour ce qui est des élections municipales. Les candidats investis par le parti ayant décidé de ne plus prendre part à ce scrutin, le Sdf n’a eu pas de choix que de déclarer publiquement le retrait de sa liste dans ladite circonscription électorale située dans la région du Nord-Ouest. Ils ont écrit une correspondance, qu’ils ont adressée au président régional du parti. Elle a eu comme ampliation le Comité exécutif national du Sdf. « Nous, membres de la circonscription électorale de Ndu, déclarons notre non-participation à quelque processus électoral que ce soit, jusqu’à ce que la paix soit restaurée dans notre communauté en particulier et dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest en général  », peut-on lire dans la correspondance.

Il ne s’agit pas du premier désistement auquel le parti politique du Chairman Ni John Fru Ndi fait face. Depuis la fin de l’année 2019, les candidats investis soit pour les élections législatives soit pour les élections municipales, font parvenir à la direction du parti des lettres révélant leur choix de ne plus se porter candidat. Des indiscrétions avaient expliqué que cela est dû aux menaces que subissent ceux-ci. Les sécessionnistes menacent de mort, les élus du Sdf qui désirent prendre part au double scrutin prévu pour le 9 février 2019. Jean Robert Waffo le ministre du Shadow Cabinet du Sdf en charge de la communication confirme cette information dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

« La peur sur les visages et les mains tremblantes de ces pauvres concitoyens en disent long. On prétend lutter pour la liberté, mais on force les enfants à ne pas aller à l'école, on porte atteinte aux activités économiques et maintenant on empêche les citoyens d'exercer leur devoir civique et de choisir librement leurs représentants ! », dénonce Jean Robert Waffo dans ladite vidéo.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.