Elections législatives de 2020 : Le Comité central du Rdpc a déjà choisi le remplaçant d’Hervé Emmanuel Nkom

mardi, 24 décembre 2019 10:22 Liliane N.

Le dévolu a été jeté sur Ernest Mouen Dibounje.

 

Le Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a choisi Ernest Mouen Dibounje, pour remplacer Herve Emmanuel Nkom, sur la liste du parti au pouvoir dans la circonscription électorale. Pour la petite histoire, Ernest Mouen Dibounje est le Chef de 3e degré du village Kotto à Douala 5e. C’est un retraité de la CCC. Il s’est reconverti dans les affaires.

Comme de nombreux militants du Rdpc, Hervé Emmanuel Nkom a déposé son dossier de candidature pour les élections législatives de 2020. Malheureusement pour ce militant du parti au pouvoir, lors de l’audience du contentieux, le Conseil constitutionnel l’a déclaré inéligible. La raison avancée pour justifier sa disqualification a porté sur sa double nationalité. Réagissant des heures après cette décision de la haute instance, le concerné a déclaré « je respecte la décision sans recours du Conseil constitutionnel. C’est injuste mais j’accepte. Le Conseil constitutionnel, ce n’est pas la Cour suprême. Le Conseil constitutionnel est une instance politique. Il juge des opportunités politiques».

De passage sur la chaîne Canal 2, invité à l’émission «L’Arène», Hervé Emmanuel Nkom a fait des révélations sur son éviction. Il a indexé le Social democratic front (Sdf) comme étant à la base de son inéligibilité aux prochaines élections législatives. Le militant du parti au pouvoir rapporte qu’ayant été appelé à Yaoundé, il est « tomber sur trois parlementaires de l’Assemblée nationale. Parmi lesquels Josuah Osih, le Vice-président du Social democratic front ». Et de poursuivre «ce dernier me tire et me fait savoir qu’il est très malheureux de l’action introduite par Nintcheu et sa bande… ».

Toutefois, on retient que la décision du Conseil constitutionnel n’a pas plu à tous les hommes politiques du pays, fussent-ils de l’opposition. Alice Sadio  la présidente nationale de l’Alliance des forces progressistes a déclaré qu’elle apportait son soutien à Hervé Emmanuel Nkom. Elle s’est offusquée du traitement réservé aux détenteurs de la double nationalité au Cameroun.   

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.