Parlement : Les députés satisfaits du débat d'orientation budgétaire

jeudi, 11 juillet 2019 15:19 Liliane N.

Au terme de la session parlementaire de juin 2019, des députés comme l’Honorable Joshua Osih du Social democratic front ont apprécié les efforts fournis dans le sens de l'amélioration de la gestion des finances publiques.

 

Certains Députés n’ont pas caché leur satisfaction sur la manière dont le débat d'orientation budgétaire a été conduit à l’Assemblée nationale. Joshua Osih le Député du Social democratic front (Sdf) a trouvé que c’est un bon début. Approché par le quotidien gouvernemental Cameroon tribune, l’Honorable a déclaré : « Je me réjouis du fait que le travail débuté en 2013, notamment ce combat de l'amélioration de la gestion des finances publiques ait atteint un nouveau palier avec le débat d'orientation budgétaire que nous avons pu obtenir in extremis. Nous nous attendons à ce que d'ici novembre, les suggestions que les représentants du peuple ont faites au gouvernement par rapport au budget de 2020 seront intégrées et surtout que l'année prochaine, que ce débat prenne encore plus de volume et plus de profondeur ».

 

Il convient de souligner que la deuxième session parlementaire ordinaire de l'année a été entre autres marquée par l'inauguration du débat d'orientation budgétaire. Ce moment a été présenté comme un «rendez-vous historique», obéissant aux dispositions de la loi du 11 juillet 2018 portant régime financier de l'Etat. Cette occasion a permis au Ministre des Finances, Louis Paul Motaze, de présenter aux élus «le profil de la loi de finances 2020 ». Le débat d'orientation budgétaire ainsi inauguré est un exercice en amont dans le cadre de la préparation du budget. Il constitue un échange sans vote entre le Parlement et le gouvernement sur le futur budget.

 

« L'innovation concernant le débat d'orientation budgétaire qui nous a été servi presque à la fin de la session est vraiment bienvenue. Nous déplorons juste le fait que cela ait été fait dans la précipitation. On aurait bien voulu l'avoir en début de session pour bien maîtriser les contours. Néanmoins, nous avons pu dire ce que nous en pensons, notamment les différentes lignes budgétaires à implémenter pour accélérer le développement de notre pays. Le gouvernement pourra déjà intégrer cela. Pour cette première fois, il faudra que le budget puisse être à l'image des sollicitations données lors du débat. Nous continuons à y réfléchir et verrons comment ajuster cette orientation en novembre », a déclaré l’Honorable Pierre Laoussou, Député du Mouvement pour la Défense de la République (MDR).

 

Liliane N.

Leave a comment