31/07
Cameroon: Tenor spends first night at New Bell prison
30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Marche insurrectionnelle du 22 septembre 2020 : Le NON des conducteurs de motos

Marche insurrectionnelle du 22 septembre 2020 : Le NON des conducteurs de motos

mardi, 15 septembre 2020 10:16 Mfoungo

Ils mettent par ailleurs en garde, tous ceux qui, à travers des tracts les  invitent à prendre une part active à cette mascarade, alors qu’en tant qu’initiateurs, ils prennent la poudre d’escampette, prêts à revenir ensuite pour se gaver goulûment des richesses du Cameroun, après avoir acquis la puissance que confère le pouvoir. Les « benskineurs » se sont exprimés après leur rencontre avec le patron de la Région du Littoral, Dieudonné Samuel Ivaha Diboua.

 

« Nous voulons faire comprendre à l’opinion nationale et internationale, que ceux qui veulent détruire la Nation en passant par les conducteurs de motos taxi, qu’ils comprennent aujourd’hui, qu’ils ont raté le coaching…

Nous les conducteurs de motos – taxi ne mangeons que lorsque nous arrivons à travailler pour avoir nos 100 frs…

Nous voulons dire à ceux qui sont entrain de lancer les tracts dans le secteur moto, qu’ils reviennent avec leurs enfants qu’ils ont envoyé en Europe et que ces derniers viennent marcher à Douala…

Qu’ils viennent avec tous les membres de leur famille respective afin qu’ils viennent marcher parce que ce qu’ils ont entamé depuis quelques heures dans la ville de Douala, ils ont raté le coach, nous n’accepterons jamais…

Comme certains disent qu’ils vont donner leur sang pour déstabiliser le Cameroun, les motos – taxi disent de la même manière qu’ils sont prêts à donner leur sang pour que le Cameroun reste debout…

Tous les hommes politiques, quand il s’agit de leurs intérêts, appellent la population et les conducteurs de motos – taxi à se soulever…

Ils doivent cependant comprendre que nous ne sommes pas seulement les gens qu’on va utiliser pour marcher ;  Nous ne sommes pas les hommes qu’on va utiliser seulement pour atteindre certains objectifs ; nous sommes des citoyens…

Appel à l’insurrection de Maurice Kamto : « Voici pourquoi les Camerounais ne pourront répondre aux appels de soulèvement »   

Nous sommes des gens qui voulons contribuer à l’émergence de notre pays, nous sommes des gens qui ont cerné l’importance de s’organiser à quelques mois de l’organisation de la Can dans notre pays, nous voulons que l’image des conducteurs de motos – taxi soit une image forte ; Nous voulons témoigner en disant que chaque fois que les citoyens sont interpellés pour exercer leur droit de vote, nous nous plions à notre devoir d’électeurs…

Notre rôle aussi est de veiller afin que le désordre ne s’installe pas dans notre pays. Ceux qui l’ont fait en Côte d’Ivoire, en Lybie et même en Centrafrique  doivent comprendre que les Camerounais ne sont pas dupes…

Nous sommes prêts à aller jusqu'au bout, ceux qui veulent s’attaquer aux conducteurs de motos–taxi, ceux qui veulent utiliser les conducteurs de motos – taxi, nous allons nous lever contre eux afin de leur passer ce message : Le Cameroun restera debout  - le Cameroun restera dans la paix – le Cameroun restera uni et indivisible…

Nous voulons aussi lancer un vibrant appel à nos frères et sœurs qui souffrent dans les régions anglophones afin qu’ils déposent les armes, qu’ils arrêtent tout ce qu’ils font pour détruire notre pays…

Nous avons vu les mamans pleurer à Bamenda, nous avons vu les mamans pleurer dans le Sud – Ouest et si c’est ce que les gens veulent apporter à Douala, nous disons fortement Non. Nous ne voulons pas de cette guerre chez nous, parce qu’il est inconcevable que les enfants d’une même maison s’entretuent, parce que certains ont répondu aux messages de ceux qui veulent détruire le Cameroun…

Et si vraiment, la guerre devait arriver ici, nous disons à ceux là qu’ils fassent très attention, parce qu’il s’agit du Cameroun. Il s’agit là de notre pays et nous respectons les Institutions de notre pays… ».

Manifestations publiques : « Toutes celles qui ne sont ni déclarées, ni autorisées ne peuvent se tenir jusqu’à nouvel ordre »   

 

N.R.M

 

Leave a comment

La formation politique du Pr Nkou Mvondo vient de commettre un communiqué y relatif. Après la Présidentielle 2018, le parti Union nationale…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031