Carnet judiciaire : Chantal Roger Tuileu écope de deux ans d’emprisonnement ferme

mercredi, 01 juillet 2020 10:35 Nicole Ricci Minyem

L’information a été rendue publique ce Mardi, par les membres du Syndicat National des Journalistes du Cameroun – antenne de Yaoundé :

 

« Le Directeur de Publication de la Tribune de l’Est vient d’être condamné à deux (2) ans d’emprisonnement ferme au Tribunal de Première Instance de Yaoundé dans une affaire de diffamation l’opposant au directeur général de la CNPS.  

Chantal Roger Tuileu, interdit à vie d’exercer la profession de journalisme, est actuellement détenu au Parquet de Yaoundé et attend impatiemment la sentence du verdict qui sera rendu à l’issu de l’appel dont son conseil entend interjeter dès ce Mercredi ».

L’ex directeur de Publication est en outre condamné à payer de lourdes amendes à Noël Olivier Mekulu Mvondo qui attend toujours des  excuses publiques

Retour sur quelques faits

Le directeur de publication du journal la Tribune de l’Est, est poursuivi depuis quelques années devant le Tribunal de Première Instance (TPI) de Yaoundé centre administratif, pour des faits présumés de diffamation, propagation de fausses nouvelles et dénonciations calomnieuses à l’endroit du dirigeant de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) - Entreprise publique, en charge de la gestion des pensions de retraite.

Dans son édition du 24 juillet 2017, ce journal avait écrit que M. « Mekulu Mvondo perçoit, dans le cadre de ses fonctions de DG de la CNPS, des avantages faramineux, dont un salaire mensuel de 11 millions de FCFA. Des accusations de gabegie financière et d’abus d’autorité étaient également formulées contre le manager ».

A la suite de cette affaire qui avait créé un énorme buzz dans les médias traditionnels et les réseaux sociaux, le patron de la CNPS a saisi la justice, estimant avoir été victime d’une campagne calomnieuse ayant terni son image personnelle et celle de la société publique qu’il dirige a exigé de son contempteur qu’il se rétracte mais rien n’a été fait. Au contraire, invité sur certains plateaux de télévision, Chantal Roger Tuileu y est allé de plus belle et a parfois présenté des documents qu’il affirme être des « preuves » de ses allégations.

Après avoir longtemps refusé de présenter devant les juridictions afin de se défendre et de répondre des actes qui lui sont reprochés, il a finalement été contraint de le faire, jusqu’à la condamnation de ce 30 Juin 2020.        

L’on se souvient que c’est le 19 Décembre 2017 que Roger Chantal Tuile, a été réduit au silence par le Conseil National de la Communication, l’organe de régulation des médias, lui interdisait alors le droit d’exercer le métier de  journalisme au Cameroun.

 

Nicole Ricci Minyem

 
 
 
 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.