31/07
Cameroon: Tenor spends first night at New Bell prison
30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Judiciaire
  • Annette Koumbe nommée Commissaire divisionnaire de la police judiciaire du Centre

Annette Koumbe nommée Commissaire divisionnaire de la police judiciaire du Centre

vendredi, 17 avril 2020 12:19 Nicole Ricci Minyem

Elle remplace à ce poste Raymond Evina, relevé de ses fonctions par le Président de la République. Il est soupçonné dans une sombre affaire de « Corruption »

 

D’après nos confrères d’ « Actu Cameroun », les faits qui sont reprochés à l’homme en tenue qui subit cette déconsidération sont entre autres : manquements professionnels graves, précisément corruption, extorsions de fonds et trafics divers…

Un témoin de la même source affirme : « Tout est parti d’une plainte déposée par un tiers, pour un prêt de 4,5 millions de FCFA entre deux individus. Le débiteur verse alors au commissaire une avance de 4,5 millions de FCFA. Informé, le créancier va à la rencontre du commissaire pour récupérer ce premier remboursement. Le commissaire refuse de restituer l’argent. L’affaire est portée à l’attention de sa hiérarchie… Après enquête, le commissaire est relevé de ses fonctions. Il avait déjà d’autres affaires contre lui. Cette histoire de 4,5 millions est juste la goutte d’eau qui a fait déborder le vase…».

La sombre histoire qui intervient cinq mois après la promotion par Paul Biya, le Président de la République du Cameroun de l’attribution de la Mention honorable au commissaire Aimé Raymond. Une reconnaissance présidentielle survenue après l’écoute des témoignages de sa hiérarchie.

Nul n’a encore pu avoir sa version des faits, afin de savoir si oui ou non, ce sont les raisons sus évoquées qui ont conduit à son limogeage le 15 Avril dernier. Ni la sienne, encore moins celle de ses collègues qui ne tiennent pas à s’épancher sur une histoire qui, si elle est avérée va ternir l’image de la Police Camerounaise.

Quelques commentaires captés par ci, par là mettent en évidence un fait : « Le Délégué Général à la Sûreté Nationale a entrepris depuis longtemps de ne plus accorder la moindre chance à ceux qui s’emploient par des actes immoraux, de ternir l’image de ce corps d’élites. Tous ceux qui se montrent réfractaires à l’ordre établi subissent les conséquences et, chacun des collaborateurs de Martin Mbarga Nguele s’attèle à l’implémenter à son niveau de commandement… ».

En attendant d’éventuels rebondissements, il a été remplacé par le Commissaire Divisionnaire Annette Koumbe.  

C’est cette dame qui est dorénavant à la tête de la Division Régionale de la Police Judiciaire pour le Centre, par le Commissaire divisionnaire Annette Koumbe.

Toutefois, l’éviction du Corps de Police d’Aimé Raymond Evina pose, et nos confrères l’ont relevé un certain nombre de problèmes, dont celui de la moralité de certains fonctionnaires promus par le Chef de l’Etat Camerounais. Tous ceux qui bénéficient de ces promotions sont – ils toujours soumis aux enquêtes de moralité ? Si non, quels sont les critères qui font qu’à un moment donné de leur carrière, ils obtiennent de la main du Président de la République, la reconnaissance de leurs concitoyens ?

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Dans un communiqué publié ce 11 septembre 2019, la présidence en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC),…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031