Qui est Mouhtar Ousmane MEY ? : le nouveau PCA de la « National School of Local Administration » (NASLA)

mardi, 11 août 2020 16:46 Stéphane Nzesseu

Le président de la république a signé ce 11 août le décret désignant l’administrateur civil Président du Conseil d’Administration de la NASLA. Une promotion pour ce haut cadre de l’administration peu connu du grand public. Qui est-il ?

 

Il est né le 04 novembre 1960 à Fort-Foureau. Le fils de M. Ousmane MEY et de IYA-DEGA, est originaire du département du Logone-et-Chari dans la Région de l’Extrême-Nord, marié et père de deux enfants. C’est en 1975 que le frère du ministre Alamine Ousmane Mey décroche son C.E.P.E. à l’Ecole Pilote de Pitoa. Après un passage au CES de Garoua, il décrochera son Probatoire A4 en 1982 au lycée classique et moderne de Garoua. Et c’est au lycée de Ngaoundéré qu’il obtiendra deux ans plus tard son Baccalauréat A4.  Trois après, il est titulaire d’une licence en droit public obtenu à l’université de Yaoundé. Il va intégrer l’ENAM et en sortir en 1990 nantis de son diplôme d’administrateur civil principal. Il commence sa carrière au sein de la fonction publique camerounaise le 03 août 1990. Et c’est un 11 août que le Chef de l’Etat fait de lui le PCA de la NASLA.

 

De 1990 à 2020, il va parcourir l’essentiel des niveaux de responsabilités au sein de l’administration camerounaise. Chef de Service des Personnels de la Coopération Technique à l’Institut de Recherche Zoologique de Yaoundé, Premier adjoint préfectoral à TIBATI, puis à Limbé. Il sera par la suite sous-préfet de Ngaoundéré, puis Chef de la Cellule Juridique SODECAO. En 1998, il est affecté dans les services du Premier Ministre d’où il partira pour être chargé de mission à la Présidence de la République. Il sera près du président de la république de 2003 à 2010, date à laquelle le Chef de l’Etat fera de lui Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales. C’est cet homme rompu à la tâche que le Président de la République vient de confier la direction du Conseil d’administration de la NASLA (National School of Local Administration).

 

 

C’est le 02 mars dernier que le Président de la République crée la National School of Local Administration (Nasla), une école chargée de former les administrateurs dédiés à assurer la bonne marche des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) et des régions. Parmi ses missions, et conformément aux orientations définies par le gouvernement, la Nasla assure, selon l’article 5 de la loi du décret du 02 mars 2020, la formation diplômante, la formation continue, la formation spécifique, et la recherche appliquée à la gestion des CTD. La Nasla aura en outre la mission d’évaluer les besoins en liaison aux collectivités des formations, et des plans de formation. La Nasla qui vient ainsi remplacer le Centre de Formation pour l’Administration Municipales (Cefam) est un établissement public à caractère administratif et professionnel dotée de la personnalité juridique, et d’une autonomie financière. Placée sous la double tutelle du ministère des Finances et du ministère de la Décentralisation et du Développement Local, elle peut organiser ses activités sur l’ensemble du territoire national.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 21 septembre 2020 13:47
Offre en énergie électrique : Le Cameroun annonce la résorption du déficit pour février 2022 dans la région de l’Est

C’est la principale information à retenir de la visite effectuée le 18 septembre dernier par le ministre camerounais de l’Eau…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.