Le Ministre Atanga Nji rassure sur la participation de la région du Nord-Ouest aux prochaines élections

vendredi, 08 novembre 2019 14:49 Liliane N.

Le Ministre de l’Administration territoriale a présidé hier 07 novembre 2019, une réunion d’évaluation sécuritaire.

 

Paul Atanga Nji paraît certain sur le fait que la région du Nord-Ouest en proie à une crise socio-politique, participera aux prochaines échéances électorales. En sa qualité de Ministre de l’Administration territoriale (Minat), il a tenu hier, une réunion visant à évaluer la situation sécuritaire dans cette partie du pays. En compagnie d’Adolphe Lele Lafrique, le Gouverneur du Nord-Ouest, les autorités des Forces de défense et de sécurité et le Délégué régional d'Élections Cameroon (Elecam), il a passé au peigne fin la situation sociopolitique de la région.

Sortant de ladite réunion, Paul Atanga Nji a été convaincu que les élections municipales vont se dérouler dans les 34 communes du Nord-Ouest. Et que les 20 sièges de députés de la région seront également pourvus. Le cadre étant approprié, le Minat a passé aux autorités administratives et locales, les félicitations du Chef de l’Etat, pour leurs efforts à maintenir la région stable et en paix. « La célébration du 37e anniversaire du Renouveau national mercredi s'est déroulée dans tous les sept départements de la région, dans le calme et la sérénité. Nous n'avons enregistré aucune attaque ni débordement. Il y a une accalmie à renforcer. La haute hiérarchie est satisfaite », a-t-il déclaré.

Au chapitre des recommandations, le Minat a fait savoir que le Président de la République instruit à ces autorités, de marquer la présence de l'Etat dans tous les arrondissements, et surtout de veiller à ce que ces unités administratives soient prêtes pour les élections. Tenant en compte le fait que certains déplacés de la crise anglophone revienne dans la région, Atanga Nji a demandé pour eux, un encadrement conséquent. Il faut les protéger car cela fait partie des prérogatives de l’Etat.

« On a observé un retour massif des déplacés internes. Chacun de ces concitoyens doit se sentir en sécurité et vaquer librement à ses occupations. Et il revient aux autorités administratives et militaires de garantir cette sérénité et quiétude », a-t-il déclaré.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:13
Cameroun : 15 entreprises forestières suspendues pour exploitation illégale

Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, dans un communiqué rendu public, a suspendu…


Innocent D H Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:07
Cemac : La Beac confirme le ravitaillement en pièces de monnaie au cours de ce mois de novembre 2019

Le 08 novembre dernier, l’assurance a été donnée à Yaoundé par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des…


Santé

Danielle Ngono Efondo Publié le vendredi, 15 novembre 2019 09:15
Journée mondiale du diabète : SOS Médecins Cameroun invite le grand public à une conférence sur la maladie le 18 novembre

Hier jeudi 14 novembre, comme chaque année, a été célébré la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale…


Marie MGUE Publié le jeudi, 14 novembre 2019 10:55
Santé : Le suicide serait la deuxième cause de décès chez les jeunes

Selon l’Unicef, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes de 15-19 ans dans le monde. Un…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.