Forum de Paris pour la paix : le Président Paul Biya a joué un rôle clé

vendredi, 15 novembre 2019 14:49 N.O

Le Chef de l'Etat a transmis le message du Cameroun aux dirigeants du monde en France sur la manière dont les défis actuels doivent être relevés.

La présence du chef de l'Etat camerounais parmi 32 autres dirigeants du monde pour parler de paix et de gouvernance mondiale à Paris du 11 au 13 novembre 2019 a été un événement marquant. Sur le plan diplomatique, le chef de l'Etat, arrivé à Paris le dimanche 10 novembre pour l'événement, a assisté à un banquet d'Etat au Palais de l'Elysée le lendemain avant de se préparer au Forum qui s'est officiellement ouvert le mardi 12 novembre 2019.

Le Forum pour la paix de Paris (FPP), initié en 2018 par le Président français Emmanuel Macron, est une rencontre annuelle de tous les acteurs de la gouvernance mondiale destinée à concevoir des solutions multilatérales aux problèmes actuels du monde. Conscient de l'importance des sujets abordés, le Président Paul Biya a mis à profit ses nombreuses années d'expérience en matière de leadership pour partager avec les nombreux participants au sommet. 

 
Outre les chefs d'État et de gouvernement présents, la deuxième édition du Forum a également vu la participation de 12 organisations internationales, dont l'Organisation des Nations unies, et d'un total de 7 000 délégués. Ils étaient issus de la société civile, du monde universitaire, des chercheurs, des investisseurs, entre autres. 
 
Afin de saisir toutes les ambitions du concept, 114 projets au total ont été présélectionnés parmi des milliers de propositions visant à renforcer la paix, la gouvernance et la stabilité dans le monde. Parmi ces dix projets, dix ont été sélectionnés pour faire l'objet d'un suivi attentif par ce que les organisateurs ont appelé le Comité de mise à l'échelle et ils devraient produire des résultats tangibles au cours du troisième forum l'année prochaine, à la même époque.

Alors que le dîner d'État de lundi a donné l'occasion aux invités clés, dont le Président Paul Biya, de faire part de leurs préoccupations majeures quant à leur désir d'un monde plus stable, la cérémonie d'ouverture officielle de mardi a permis à tous et chacun de mettre le doigt sur la direction que prendra le Forum dans les mois qui viennent. 
 
Au total, 80 panels différents ont examiné simultanément diverses préoccupations des 12 et 13 novembre avec le Président Biya qui a exposé la position du Cameroun lors des discussions sur le thème : " L'essor du Sud : vers un système de gouvernance mondiale plus équilibré ". Ses connaissances en tant que l'un des chefs d'État africains les plus respectés du FPP ont dû contribuer énormément à l'élaboration des conclusions du panel.

La pertinence de l'événement a pu être appréciée à partir des critères qui ont déterminé le choix des projets sélectionnés pour le mentorat au cours des 12 prochains mois. Si les objectifs de développement durable (ODD) ont été le fil conducteur des choix de projets, le président du comité d'organisation, Pascal Lamy, a veillé à ce que certaines valeurs globales restent centrales. 
 
Ces questions fondamentales comprenaient : la pertinence politique des défis à relever ; le caractère novateur de la solution ou de l'outil soumis ; la diversité et le nombre des parties prenantes concernées ; le stade de développement ; la faisabilité ; la portée de l'impact ; le potentiel de développement, d'expansion ou de réplication et la capacité à servir l'intérêt commun. 
 
Cela signifie donc que le deuxième Forum de Paris pour la paix a ajouté 10 autres projets à un nombre similaire l'année dernière et que lorsque les acteurs se sont rencontrés pour la troisième fois, le monde devrait avoir vu au moins des milliers de personnes bénéficier de cette initiative grâce aux 20 projets mis en œuvre pour atteindre les objectifs ci-dessus.

En participant à un programme aussi engageant, le Président Paul Biya a voulu apporter son savoir-faire et faire en sorte que le Cameroun reste l'un des acteurs majeurs dans la recherche de solutions durables aux défis mondiaux.
 
N.O

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.