Forum de la paix à Paris : Paul Biya égal à lui-même

mercredi, 13 novembre 2019 09:16 Nicole Ricci Minyem

Face à ses interlocuteurs, le Chef de l’Etat Camerounais est resté lucide au cours du débat portant sur la paix qui se tient à Paris. Contre toute attente et à contrario des campagnes teintées d'insultes, de dénigrement et autres que l’on a pu lire dans les réseaux sociaux après son passage sur le plateau animé par Mohamed Ibrahim, le Chef de l’Etat Camerounais s’est montré cohérent et très attaché au fait de l’actualité.

 

C’est la lecture que l’on peut faire, après avoir écouté l’intégralité du passage du Président de la République ce mardi. Il a su développer les sujets, portant notamment sur les fluctuations macroéconomiques d'un monde essentiellement dynamique.

Un avis partagé par Jean Kendjo : « J'ai surtout admiré cette capacité à synthétiser l'histoire atypique de notre pays et proposer sa vision pour la gestion du conseil de sécurité de l'ONU. Voilà ce que j'ai retenu de celui-là même que certains veulent au forceps coller une fatigue physique et morale, des maladies en phase terminale et des pertes de mémoire dues au poids de l'âge, que bien-sûr nul ne peut nier ni déconvenir la véracité...

Ce camerounais de la diaspora croit savoir qu’ « Au delà de cette performance singulière du chef de l'État, il est à noter la très haute considération du Président français S. E. Emmanuel Macron, qui a bien voulu offrir une place de choix à son homologue camerounais en l'invitant à participer aux échanges les plus prestigieux. Remarquons que c'est le seul chef d'Etat Africain à y avoir été convié. Les détracteurs n'y verront certainement pas le respect qu’imposent son âge et la notoriété... ».

Un autre, Serge Eric Epoune, n’a pas pu contenir sa colère, en lisant ce que les pourfendeurs du régime n’ont eu de cesse de mettre dans les réseaux sociaux : «  Si je ne m’en tenais qu’au contenu des échanges entre Paul Biya et ses interlocuteurs, j’aurais pu ne rien dire, tellement le message était clair…Mais, face à la déferlante d’une meute incertaine qui veut rejeter sur le Sage, les incohérences et les inaptitudes de la Team de Moh, il m’a semblé opportun de donner mon point de vue

L’amateurisme et l’empressement d’un milliardaire à réaliser un rêve, échanger avec Paul Biya. Moh Ibrahim n’a pas facilité la tâche des techniciens qui au final, ont été incapables d’offrir des écouteurs de traduction adaptés

Un interlocuteur, le même Moh Ibrahim originaire d’un pays miné et divisé par la guerre, le Soudan, complexé par l’Occident, incapable de prendre auprès du Sage d’Afrique, Son Excellence Paul Biya, des conseils qui pourraient aider son pays

Je retiens aussi un plateau complètement unijambiste linguistique, incapable de formuler une seule phrase en français, au cours d’un forum international qui se tient en France : Quelle ignorance et quelle méprise » ! 

Lire aussi : Forum de la Paix à Paris : Le Chef de l’Etat Camerounais répond à l’invitation de son homologue Emmanuel Macron

 

Qui est Mohamed Ibrahim ?

« Moh Ibrahim», comme il se fait communément appelé, est né en 1946. Il s’agit d’un milliardaire anglais d'origine soudanaise, entrepreneur dans le domaine des télécommunications.

En 2006, il a crée la Fondation qui porte son nom et, qui a pour mission d'aider l'Afrique à se débarrasser de ses « dictateurs corrompus ». Sa directrice générale est actuellement la Française Nathalie Delapalme.

Le milliardaire, modérateur de la conférence sur la paix dont le pays est séparé (Soudan et Soudan du Sud) passe son temps entre la suite d’un hôtel de la principauté de Monaco et Mayfair, quartier très huppé de Londres, qui abrite les bureaux de sa fondation. Il serait très certainement souhaitable qu’il mette ses talents de modérateur, à la résolution de la guerre au Soudan, ou il pourra alors passer plus de temps.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.