Construction d’une ligne de 225 kilovolts mono terne : Le Minee est en visite de travail dans certaines régions du Cameroun

mardi, 12 novembre 2019 14:39 Nicole Ricci Minyem

Ce projet gouvernemental dans lequel intervient comme partenaire privé, la société Kalpataru et dont l’étude de faisabilité a démontré qu’il sera de 27 mois, vise notamment :

 

La construction de deux lignes mono ternes entre Yaoundé ( Ahala) – Abong Mbang et Nongsamba  - Bafoussam

La construction d’une ligne de 90 KV, reliant le nouveau poste à l’ancien de Bafoussam – la construction d’un poste 225/90/30 à Bafoussam

La construction d’un poste 225/30 KV à Abong Mbang

L’extension des postes d’Ahala et de Bekoko.

Le projet de deux lignes de transport de l’électricité mono terne, prétexte de la tournée du ministre de l’Eau et de l’Energie, dans les régions du Centre, de l’Est, du Littoral et de l’Ouest, a pour objectifs : - D’augmenter le taux d’accès  à l’énergie aux populations des régions concernées - D’assurer l’interconnexion Sud – Est, tout en réduisant la dépendance de l’alimentation de la région de l’Est à l’énergie thermique.

Au cours de son parcours, le membre du gouvernement va certes échanger avec les autorités locales,  mais  il sera beaucoup plus question de sensibiliser les populations riveraines.

Le secteur énergétique du Cameroun  

Le Cameroun se positionne comme la deuxième potentielle puissance énergétique en Afrique, derrière le Congo. Ce potentiel énergétique se décline sur plusieurs paliers

Hydro-électricité

Le premier palier est celui de l’énergie hydroélectrique, déjà leader en termes de production au Cameroun. Avec ses cinq bassins versants (les fleuves Sanaga, Nyong, Ntem, Congo et Niger, auxquels on peut même ajouter le Moungo et la Katina dans le Nord-Ouest), le pays dispose d’une capacité hydro-électrique impressionnante. Pourtant, ce riche potentiel reste largement inexploité, puisque seul 4% du potentiel est actuellement exploité.

Biomasse

Le deuxième palier de l’impressionnant potentiel énergétique du Cameroun est la biomasse. Situé dans le golfe de Guinée, une partie du territoire camerounais se trouve dans le bassin du Congo, considéré comme la seconde réserve de biomasse mondiale, après celle de l’Amazonie. Cette position offre au pays d’énormes possibilités de production de l’électricité à partir de cette source d’énergie.
Solaire

Outre la biomasse, le Cameroun dispose d’énormes potentialités en termes d’énergie solaire. Son ensoleillement constitue un grand gisement d’énergie électrique. Le pays dispose en effet d’un potentiel abondant et disponible surtout dans sa partie septentrionale. L’insolation moyenne dans cette partie du pays est de 5,8 kWh/m2 /jour et de 4 kWh/m2/jour dans sa partie sud, selon une évaluation de l’Arsel. Malgré une insolation moyenne de 4,9 kWh/m2/j pour l’ensemble du pays, l’exploitation de cette source d’énergie demeure faible.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.