Cameroun : De nouveaux passeports biométriques faits en 48h

vendredi, 18 septembre 2020 15:14 Stéphane Nzesseu

Le Délégué Général à la Sûreté Nationale (DGSN) a fait cet annonce ce jeudi au terme de la signature de contrat avec l’entreprise allemand chargé du projet.

 

Le DGSN, Matrin Mbarga Nguele a signé le 17 septembre, un accord de partenariat avec le consortium allemand Incm-Augentic. L’objet du partenariat, la confection et la délivrance d’un nouveau type de passeport Camerounais plus simple à produire. L’entreprise allemande promet de délivrer les passeports en moins de 48h. Représentée par son Président Directeur Général, Labinot Carreti, l’entreprise allemande a paraphé le document qui scelle l’accord avec la partie camerounaise. La partie camerounaise que représentait le patron de la police nationale, Martin Mbarga Nguele, en présence de S.E. Corinna Fricke, la nouvelle Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Cameroun.

 

Une initiative à saluer. Mais reste encore à éprouver ce nouveau système que vante les allemands. Certes c’est un mécanisme de production de passeports biométriques différents du système utilisé en ce moment par la police nationale. Le nouveau système sera complètement digitalisé, et ce jusqu’au paiement des frais de passeports. Question de réduire au maximum l’intervention des hommes dans le processus de traitement des dossiers de passeports. Pour le président directeur général de Incm-Augentic, « Nos équipes sont prêtes. J’ai vu que les vôtres le sont aussi. Très bientôt on va poser la première pierre du bâtiment de Yaoundé. Ceci au bénéfice des citoyens Camerounais et de ce merveilleux pays qu’est le Cameroun. » Des centres à Yaoundé et Douala ultramodernes seront construits à cet effet. Et la pose de la première est attendue. Mais ce n’est pas tout.

 

La technique de production par laser sera abandonnée au profit d’une technique d’impression des passeports à jet d’encre. De plus, le document en lui-même va connaître des améliorations dans ses paramètres de sécurité. Question d’arrimer le passeport camerounais aux exigences sécuritaires internationales en la matière. D’après Martin Mbarga Nguele c’est un saut technologique que le Cameroun va opérer grâce à cette nouvelle production en moins de 48 heures, mais aussi une bouffée d’air pour les camerounais du terroir et de la diaspora qui pourront enfin entrer en possession de leurs documents de voyage dans un délai compétitif. D’autres part, il faut dire que ce sera également un plus pour les caisses en ce sens que cette facilité de production pourra encourager plusieurs citoyens à se faire produire un passeport. On s’attendra donc à une demande plus forte dès la mise en place de ce nouveau dispositif. Les premières productions sont annoncées pour le mois de Mars 2021.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le mercredi, 28 octobre 2020 09:56
Marché des jeux sur Smartphone en Afrique: Le camerounais Kiro’o Games fait son entrée sur play store

Grâce à une opération de Crowfunding qui a conduit à la mobilisation d’une enveloppe de 190 millions de FCFA, la…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 23 octobre 2020 17:13
Riposte au Covid-19 : Le FMI salue la transparence du Cameroun dans l’attribution des contrats

Selon Mitsuhiro Furusawa le Cameroun a fait montre de transparence dans l’attribution des contrats aux entreprises, en rapport avec le…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.