Bras de fer Fecafoot – LFPC : Paul BIYA siffle la mi-temps

vendredi, 20 novembre 2020 08:44 Stéphane Nzesseu

Le Président de la République vient d’instruire le Premier Ministre à réunir les protagonistes pour lui rendre compte afin qu’il prenne une décision éclairée sur la situation.

 

C’est par une lettre signée du Secrétaire Général à la présidence de la République, que le Chef de l’Etat ordonne au Premier ministre de mettre autour d’une même table tous les acteurs de la crise du football actuel. Une réunion se serait tenue dans la soirée de ce jeudi 19 novembre dans les services du Premier ministre à ce sujet.

Voici quelques mois que le bras de fer entre Seydou Mbombo Njoya et le Général Pierre Semengue dure. Dans un premier temps, les deux institutions se sont retrouvés devant le Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne en Suisse. Et le TAS a rendu sa décision en faveur de la Ligue Professionnelle de Football du Cameroun au détriment de la Fecafoot.

A la suite de cette décision réhabilitant le Général Pierre Semengue dans ses fonctions à la tête de la LFPC, des réunions de conciliation ont été organisées par le ministre des sports et les deux parties pour mettre en application cette décision du TAS. Seulement, les responsables de la Fecafoot n’ont pas jugé utiles de mener à bout ce processus de réconciliation.

C’est alors que la FIFA va se saisir du dossier, après que la ligue ait organisé un lancement du championnat professionnel sans l’autorisation explicite de la Fecafoot. Dans la foulée, la Fecafoot décide de retirer toute compétence à la LFPC pour l’organisation des compétitions de football. L’instance internationale va réunir les deux parties dans une conférence à distance pour tenter un nouvel arbitrage.

A l’issue de cette rencontre par vidéo – conférence, la FIFA demande à la Fecafoot d’organiser le championnat professionnel au détriment de la Ligue. Et aux dernières nouvelles, Seidou Mbombo Njoya et son équipe vont démarrer avec le championnat d’Elite One ce dimanche 22 novembre 2020.

C’est donc au milieu de cet imbroglio que le Président de la République intervient pour demander aux différentes parties de lui rendre compte de l’état de la situation via son Premier Ministre. « Monsieur le Président de la République a instruit de mettre un terme à la situation confuse qui prévaut dans le secteur du football camerounais.

Vous voudrez bien à cet égard réunir, le 19 novembre 2020, sous votre égide, tous les protagonistes de cette situation, dont l’impact déplorable sur l’image de notre pays n’est plus à démontrer et soumettre, dès le vendredi 20 novembre 2020, à la Présidence de la République, pour la Très Haute Appréciation de Chef de l’Etat, des conclusions et recommandations claires.

Il est bien entendu que vous devez garder à l’esprit, dans la recherche des solutions appropriées à cette situation, la nécessité d’éviter que notre pays se trouve en porte-à-faux avec la FIFA, instance faitière du football mondial. Urgence particulièrement signalée. », peut-on lire

Et dans les heures qui viennent, il rendra certainement une décision sur la question.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.